Si la dix-neuvième journée fut dominée de la tête et des épaules par l’écurie Foo Kune et son jockey Robbie Burke, c’est à une journée plus équilibrée qu’on a eu droit samedi dernier avec huit formations se partageant les neuf épreuves au programme. Il y a d’abord eu la victoire d’Istiqraar pour le compte de l’écurie Vincent Allet dans l’épreuve phare, qui s’est adjugé le titre de meilleur 3-ans au terme d’un championnat qui l’a vu enlevé les deux dernières manches. L’autre fait marquant de la journée a été le “dead-heat” – le premier du genre cette saison – impliquant Kumba-Ya et Double Dash. Ces deux chevaux n’ont pu être départagés à la photographie au terme d’un finish à couper le souffle. En sus de ces victoires, les écuries Serge Henry et Merven ont aussi brillé avec Pale Ale et C Major respectivement qui ne se sont pas fait prier pour ouvrir leur palmarès mauricien. Si l’extrême outsider Valère a permis à l’écurie Foo Kune de conserver sa première place au classement des écuries, Red Lotus, bien piloté par Karis Teetan, a permis à Rousset de rester au contact des leaders. Le Mauricien a aussi mené à bon port Sands Of Fire pour le compte de l’écurie Maigrot qui s’est donné un peu d’air frais en attendant de jours meilleurs. Nooresh Juglall a aussi marqué de son empreinte son passage à Maurice avec Azapel qu’il a mené à la victoire dans la septième épreuve pour le compte de l’écurie Gujdhur. Quant à Pier Corné Orffer, il s’est offert sa troisième victoire depuis son embauche par l’écurie Rameshwar Gujadhur avec Rainbow Man.
A bien voir, le titre ne pouvait échapper à Istiqraar samedi dernier car, même en cas de défaite, il aurait été sacré champion moyennant qu’il terminât dans les accessits. Mais le coursier de Vincent Allet a voulu donner une saveur particulière à ce titre et en s’imposant au finish, il a démontré qu’il est promis à un bel avenir à Maurice.
Kite Surfer mit à bon escient sa belle mise en action pour prendre la direction des opérations devant Istiqraar quelque peu ardent. On remarqua que Blue Lord fut quelque peu retenu par Nooresh Juglall pour se placer dans le dos de Commodore Pete avec les deux nouveaux, George Noble et Fleet Air occupant les derniers rangs.
Kite Surfer lança l’épreuve sur de bonnes bases mais ne put se débarrasser d’Istiqraar qui resta à ses basques. Avec l’allure imposée par les chevaux de tête, le reste du champ fut relegué à cinq longueurs en début de descente.
L’écart entre les chevaux de tête et le groupe de chasse se réduisit aux abords de la route avec Commodore Pete se retrouvant à moins de trois longueurs d’Istiqraar. A l’avant, Kite Surfer poursuivit sur le même rythme et fidèle à son habitude, abusa de la largeur de la piste au dernier tournant. Derreck David n’en demanda pas mieux et lança Istiqraar à l’intérieur. Kite Surfer n’abdiqua pas et sous la poigne de Karis Teetan se montra très accrocheur.
Lancé à fond par David, Istiqraar grapilla du terrain  à vue d’oeil avant de forcer la décision au poteau. Blue Lord conclut sur une plaisante note et aurait même pu l’emporter si son jockey avait opté pour l’intérieur au lieu de l’extérieur. A l’arrivée, il ne termina qu’à une encolure de son compagnon d’écurie. Belle prestation également de George Noble qui n’a pas démérité pour ses débuts sur notre hippodrome. Istiqraar boucla les 1600m en 1.38.18 et selon Vincent Allet, ce cheval qui est encore jeune, est appelé à gravir les échelons à Maurice.