Ils seront sept coursiers de la C2 à se disputer l’épreuve phare suite aux retraits de Besugo et King’s Guard de l’écuire Merven. Cette dernière sera représentée par Living With Heart qui se présente comme un sérieux adversaire pour Seeking Angelo qui tentera de continuer sur sa lancée.
Victorieux à sa dernière sortie dans cette même fourchette, Seeking Angelo possède les moyens nécessaires pour enregistrer une dixième victoire sur notre hippodrome. Malgré un parcours compliqué en épaisseur lors de la sixième journée, il avait démontré sa supériorité au terme d’une belle accélération dans l’emballage final. Il faut souligner que le champ avait été tronqué ce jour-là suite à la chute de plusieurs coursiers. En l’absence d’un vrai frontrunner, l’élève de Gilbert Rousset pourrait être tenté de s’installer dans la position tête et corde, et il sera alors difficile à remonter si on le laisse faire.
Son principal adversaire sera sans doute Living With Heart qui renoue avec la compétition après sa deuxième place dans la Duchesse. Patiemment entraîné, il nous a paru dans une condition améliorée. Mal placé dans les stalles, il évoluera certainement à l’arrière-garde avant de faire valoir son bon finish dans leeemballage final. En l’absence de Bulsara, il aura une belle carte à jouer. Très chuchoté dans la première épreuve classique du calendrier, Parceval s’était contenté d’une modeste septième place à l’arrivée. Cette course ne peut que lui avoir fait du bien. Il a été principalement entraîné dans le centre privé de l’écurie Maingard situé sur le littoral nord. S’il retrouve sa meilleure forme sud-africaine, il est capable de mettre tout le monde dans le rouge.
Mozart’s Giovanni n’avait pas été ridicule à sa rentrée, se rapprochant vivement sur le tard pour compléter le quarté. Le gris de l’écurie R. Gujadhur a beaucoup progressé. S’il y a lutte à l’avant, il peut y jouer un rôle intéressant. Azapel est aligné pour la deuxième semaine consécutive. Il pourrait tenter le coup tactique en menant les débats vu qu’il a hérité d’un couloir intérieur. Dans ces circonstances, il peut jouer les trouble-fêtes. Quant à Hot Rocket, il paraît limité à ce niveau, tandis que Seattle Ice a été trop décevant ces derniers temps pour qu’il fasse partie des favoris.