C’est une finale du simple hommes indécise qui retiendra l’attention cet après-midi à partir de 14h dans le tournoi sur gazon du Gymkhana à Vacoas. Amaury de Beer, qui a fait fi de l’opposition en surmontant deux tours contre le Polonais Lukasz Skowronski, puis Anthony Kwok, va donner la réplique au Malgache Jean-Richard Randriamanantsoa. Ce duel oppposera donc les deux principaux favoris du tableau. En féminin, le face-à-face Sarah Introcaso-Astrid Tixier était au départ même inévitable.
La tenante du titre, Sarah Introcaso, n’a jusqu’ici jamais affronté Astrid Tixier sur gazon, mais leur confrontation en quatre finales au moins l’an dernier (Azuri, Mauritius Union, Emcar et Yop Open) a toujours tourné en faveur de Tixier. Cette année encore, celle-ci s’est montrée intraitable en demi-finale d’Emcar, en finale du Lux Open et enfin le mois dernier en finale du Vital Open qu’elle remporte 6-2, 4-6, 6-3. Par contre, Sarah Introcaso a terminé 3e sur gazon en mars et a été gagnante contre Céline Wan Min Kee en octobre 2016, puis gagnante contre Amélie Boy en mars dernier. Quel sera le verdict cet après-midi ? Notons que ce tableau du simple dames se dispute en une poule de trois joueuses uniquement suivant le retrait d’Olivia Robert.
Dans le simple hommes, il ne faut pas croire que Jean-Richard Randriamanantsoa aura la partie facile face à son plus jeune adversaire, qu’on n’a pas souvent vu en action cette année au plan national. Moins aguerri, sur le papier tout au moins, Amaury de Beer, pour son entrée, s’est défait de Lukasz Skowronski 6-0, 4-6, 6-2 en quarts de finale, puis plus facilement de Kwok en demi-finale 6-3, 6-0. Il est capable de s’adjuger le titre cet après-midi face au Malgache. Mais ce dernier, battu en finale sur gazon en avril par le Roumain Daniel Bazu et défait en quarts en avril 2016 par le Polonais, se retrouve une fois de plus avec la chance d’entrer au palmarès en l’absence du tenant du titre, son grand rival Jacob Rasolondrazana. Jean-Richard Randriamanantsoa a disposé de Jean-Marc Randriamanalina 6-3, 3-6, 6-4 et Kenny An Chuen 6-1, 6-3 pour arriver en finale.
Ailleurs, on note que le titre s’est joué en U12 filles entre deux joueuses uniquement suivant le retrait de deux adversaires. Idem en U10 où elles ne sont que deux joueuses en lice ainsi qu’en U14. Les titres ont été été décernés en U8, U10, U18 garçons, double garçons, simple hommes +40 ans, simple hommes +60 ans, ainsi qu’en U8 filles, double mixte et double mixte +40 ans.