Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a fait un plaidoyer en faveur d’une convergence politique dans le combat que mène le gouvernement contre la drogue. « Je m’attends à ce que les personnes qui nous critiquent se ressaisissent et se comportent de manière patriotique et se joignent à nous dans ce combat », a-t-il lancé hier au Gymkhana, à l’occasion de la Journée internationale de la famille.
Décrétée par les Nations unies, la Journée internationale de la famille est célébrée chaque année le 15 mai. Elle est l’occasion de mieux faire connaître les questions relatives à la famille, ainsi que les processus sociaux, économiques et démographiques qui affectent les familles.
Le thème de cette année se concentre sur le rôle des familles et des politiques familiales dans la promotion de l’éducation et du bien-être général de leurs membres. La journée vise principalement à sensibiliser le public au rôle des familles dans la promotion de l’éducation de la petite enfance et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour les enfants et les jeunes.
À Maurice, cette journée est marquée par une foire et une exposition organisées au Gymkhana par le ministère de l’Égalité des Genres et de la Famille. Cette manifestation a été inaugurée hier par le Premier ministre Pravind Jugnauth en présence de la ministre de l’Égalité des genres, Fazila Daureeawoo, et du ministre de la Fonction publique, Eddy Boissézon.
Le Premier ministre a, dans son discours, présenté la famille comme le pilier de notre société. Il a insisté sur la politique gouvernementale pour promouvoir les valeurs familiales, qui sont encore fortes à Maurice. « Si Maurice est arrivée là où nous sommes, c’est grâce à la cellule familiale et la persévérance des familles », dit-il. Pour lui, les parents doivent jouer un rôle de facilitateurs pour les enfants en enlevant autant que faire se peut les obstacles sur leur chemin. Le Premier ministre a eu une pensée spéciale pour les familles qui connaissent des difficultés et qui doivent surmonter les obstacles en pratiquant un esprit positif. Il a lancé un appel aux parents pour apporter leur contribution dans la campagne de sensibilisation contre la cigarette qui affecte la santé de beaucoup de personnes ainsi que contre l’alcoolisme qui donne lieu souvent à des violences domestiques.
Le Premier ministre s’est appesanti particulièrement sur la lutte menée par le gouvernement contre la drogue. « Nous menons un combat inlassable contre la drogue. Malheureusement les trafiquants ont été soutirés et tolérés pendant des années ». Il a soutenu que son gouvernement veut agir et a donné l’assurance, en sa capacité de Premier ministre, qu’il sera sans pitié contre les barons et les trafiquants de drogue, qu’ils soient des camarades, des proches ou des membres de la famille. Pravind Jugnauth a, toutefois, affirmé ne pas pouvoir mener seul ce combat. « Outre le soutien des ministres, il nous faut également avoir le soutien des familles mauriciennes, des organisations gouvernementales, des personnes honnêtes et qui ne sont pas corruptibles et corrompues et qui surtout ne sont pas tentées par l’argent. Dans certains secteurs, il y a des gens qui sont complices de la mafia », a dit le Premier ministre. Poursuivant sur cet élan, il a observé que son gouvernement mène un combat qui donne des résultats en réussissant des « saisies après saisies ». « Il y aura encore d’autres saisies », dit-il. Toutefois, il s’est dit attristé que certaines personnes passent leur temps à parler dans le vide et à faire des critiques sans comprendre « alors qu’elles auraient dû agir comme des patriotes qui veulent préserver la santé publique et afin que les marchands de la mort ne touchent pas à notre peuple et à nos enfants, que ceux-ci puissent évoluer dans un environnement sain et correct ».
« Je m’attends à ce que ces personnes se ressaisissent et montrent leur sens de patriotisme et se joignent à nous dans ce combat. Uniquement sur le combat contre la drogue. On peut avoir des divergences sur les autres sujets. Je comprends cela », affirme Pravind Jugnauth.
Le PM a conclu son intervention en promettant que tout sera fait pour donner les outils nécessaires aux familles pour améliorer la vie de tout le monde. Il a souligné la nécessité d’inculquer les vraies valeurs aux enfants en leur donnant le bon exemple. « Certains font de grands discours mais n’ont pas hésité à voler le pays et à mettre toutes leurs richesses dans des coffres-forts. Moi je suis un homme de famille, j’ai une seule femme et j’ai trois enfants et je compte continuer comme cela », a-t-il conclu.