Le gymnase James Burty David (GJBD), situé à la rue Edgard Hugues sur les rampes de Trou-aux-Cerfs à Curepipe, a été inauguré le 31 janvier dernier par le Premier ministre. Cet ambitieux projet, financé par l’État et par le conseil municipal de Curepipe, a coûté la somme de Rs 60 M. Ce joyau de 1 250m carrés fait d’ores et déjà la joie des sportifs de haut niveau, des jeunes et du troisième âge de la ville lumière.
Ce projet a été concrétisé après une demande pressante des Curepipiens pour la construction d’un gymnase et la pratique des sports en salle dans une ville où il pleut souvent. Le gymnase flambant neuf est opérationnel de 9h à 21h tous les jours.
C’est un complexe multi usage pour le basket-ball, le volley-ball, le handball le tennis de table et les arts martiaux. On y trouve également neuf courts de badminton, une salle de squash, une salle de gym (keep fit et musculation), une salle de conférences, un bureau, une cuisine et des gradins pouvant accommoder un maximum de 250 personnes.
Les sportifs de haut niveau ne sont pas les seuls à profiter de ce gymnase. Les élèves des établissements scolaires de Curepipe, les personnes âgées et la Women Association peuvent aussi en profiter. Les Curepipiens auront l’occasion d’assister à des matches nationaux et internationaux qu’abritera le GJBD durant toute l’année.
Quelque 500 personnes se sont déjà inscrites jusqu’ici pour l’utilisation des courts de badminton et quelque 125 pour le squash. Les facilités offertes par le gymnase sont gratuites à l’exception des badistes et des joueurs de squash qui auront à débourser chacun Rs 150 pour une séance d’une heure.
Le Acting Senior Welfare Officer, Serge Moorjee, se dit ravi de ce nouveau développement d’infrastructures sportives à Curepipe.
« Je suis très heureux pour les habitants de Curepipe car c’est une grande première d’avoir un aussi beau gymnase ouvert tous les jours au public. Je remercie le conseil municipal de Curepipe qui a apporté une énorme contribution à cette réussite. Une salle de boxe sera en construction au cours de cette année. »
Clarence Cotte et Clarel Rennel, deux Curepipiens venus s’inscrire sur place, se disent aussi très satisfaits de ce projet. « C’est une très bonne chose d’avoir un gymnase à Curepipe et il faut en profiter au maximum. Nos attentes ont finalement payé. »
À noter qu’un emploi du temps a été élaboré pour le bon fonctionnement du gymnase. Les clubs curepipiens évoluant au niveau national, à l’image du Curepipe Starlight (volley-ball, handball et basket-ball), Forest Side, Blackshield, Mangalkhan et Harlems (basket-ball), Versailles, Joachim et Blue Stars (handball), Wanderers (volley-ball), seront concernés à tour de rôle et quotidiennement.
Le créneau 9h-12h (lundi, mercredi et vendredi) est attribué aux Senior Citizens de la ville, celui de 12-14h aux Women Associations toujours lundi, mercredi et vendredi, les écoles primaires et les collèges le mardi (9h-14h). Le badminton (non payant) est programmé pour dimanche de 9h à midi.