Le président de la Mauritius Gymnastique Fédération a semble-t-il senti que le terrain glissait entre ses pieds. En effet, après les révélations et le dénonciations de Week-End où dans notre édition de la semaine dernière nous avons révélé les mauvaises pratiques qui existent au sein de cette fédération. Notamment le fait que Sarvesh Lutchmun réclamait que des chèques soient tirés en son nom personnel, il revient dans le sillage de la publication de notre article, le 8 février, il a émis une lettre pour demander à la trésorière — qui rappelons-le avait refusé d’émettre les deux chèques demandés — de retourner les Rs 87,900 au ministère de la Jeunesse et des Sports.
Nous avons pour preuve une lettre que Sarvesh Lutchmun a envoyée à sa trésorière, avec copie au MJS, où il écrit «Draw a cheque of Rs 87,9OO in favor of « GOVERNEMENT OF MAURITIUS » for the cancelation of the coaching course». La lettre du président de la MGF fait également mention d’un chèque de Rs 5,910 en faveur de la compagnie DHL «fees which has already been borne by the président.»
Un sumotori également
Il va sans dire que Sarvesh Lutchmun — qui a plusieurs cordes à son arc puisqu’il est aussi un sumotori et qu’il vient de représenter Maurice dans une récente compétition internationale et aussi un disciple du tae kwon do, comme son frère Bhij Lutchmun qui est aussi le secrétaire de la MGF — a cherché à trouver la parade face à nos révélations. Pour se couvrir, il a donc indiqué dans sa lettre en date du 8 février, soit le jour même de la publication de notre article, que son comité directeur a approuvé 24h plus tôt (le 7 février) de retourner l’argent au MJS.
Mais comme la trésorière n’était pas présente à la réunion du 7 février, elle a de ce fait demandé une copie du PV où le comité directeur de la MGF a pris cette décision. A ce jour, elle attend toujours. Reste que selon nos informations, le ministère de la Jeunesse aurait pris en considération les faits dénoncés par Week-End et la possibilité qu’il y ait une connivence, voire une complicité avec le responsable de ce dossier au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building pour que des fonds soient alloués ainsi. Nos informations nous indiquent qu’une lettre aurait été émise à Sarvesh Lutchmun pour lui demander des explications.
Par ailleurs, nous avons reçu vendredi soir un long courrier du président de la MGF dans une tentative pour s’expliquer. Nous y reviendrons dans notre édition de la semaine prochaine.