Quand les entreprises mauriciennes se mettent au vert, les résultats sont intéressants à plus d’un niveau : promotion de l’environnement, respect des ressources à long terme, amélioration de l’environnement intérieur tout en tenant compte du cycle de vie d’un bâtiment dès sa conception. Parmi ces entreprises, la société Poster Graphics (Display and Sign) à Pailles s’était engagée à réduire les émissions de gaz à effet de serre et avait obtenu deux récompenses pour cette initiative : la Blue Carbon Certification et la Carbon Zero Certification. L’enjeu aujourd’hui réside dans un nouvel eco-building de 4 000m2 à Pailles, dont les objectifs sont de favoriser les économies d’énergie, assurer le bien-être des employés et augmenter leur productivité individuelle. Petite visite d’un green building à Maurice, dont le marché se développera avec l’arrivée d’une nouvelle machine à impression. Le bâtiment pourra être visité lors de son inauguration en juin.
Lorsque Nizaar Dowlut de Poster Graphics Ltd – qui exploite à travers sa branche PG Interior le découpage du verre, du métal, de l’acrylique ou de l’inox pour fabriquer divers objets et tableaux à effet optique – choisit d’être l’architecte de son propre bâtiment, il a en tête l’habitat de demain. Ce designer de formation a pris possession d’environ 4 000m2 à Pailles, et on peut dire qu’il a fait des efforts pour réussir la construction d’un bâtiment industriel dont l’impact environnemental est considérablement réduit et qui sera légué aux générations futures.
Constructions rapides, bâtiments favorisant l’économie d’énergie grâce à des façades vitrées et à un éclairage naturel : le phénomène n’est pas nouveau à Maurice. Il y a, en outre, des incitations et des règlements visant à aider les entreprises à aboutir à la croissance et une bonne gestion des ressources et de l’environnement.
Le directeur de Poster Graphics Ltd a conçu un édifice au coût d’environ Rs 35 M, dont une grande part est dédiée à certains aspects de la construction durable.
On sait que les bâtiments représentent une grande proportion de notre consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre (chauffage, climatisation, éclairage, etc.). Nizaar Dowlut explique qu’il a voulu construire un bâtiment qui puisse optimiser les ressources naturelles et humaines.
En visitant les lieux, l’on note l’orientation du site et du bâtiment (arrière de l’édifice au nord et devanture au sud). Une manière d’utiliser la méthode de ventilation naturelle. Le bâtiment a, de plus, de petites ouvertures. Les systèmes d’éclairage consistent en des leds (lumières de basse consommation). Le consultant Bruno Carta a fait une étude de faisabilité et a apporté son expertise en matière de puits canadiens. Il nous explique qu’il s’agit d’un système d’injection d’air frais qui se fait à l’aide d’un tuyau traversant le sol et entrant dans le bâtiment. Ce système de ventilation a de nombreux avantages en termes d’économie d’énergie, nous dit Bruno Carta. Il nous parle aussi des planchers rafraîchissants : tout un circuit de tuyaux mis « en escargot » dans les planchers, et dans lesquels on fait circuler de l’eau froide à l’aide d’une petite pompe. L’eau retourne par la suite dans une tour de refroidissement située à l’extérieur.
Les matériaux choisis sont le métal recyclable, la tôle et le polystyrène pour le toit. Les trois unités du nouveau bâtiment de Poster Graphics ont bénéficié d’un design intégré et d’une approche visant à élimer les déchets de manière réfléchie, et à gérer également les eaux pluviales pour les sanitaires et le lavage des voitures. Si le coût décroissant en ressources naturelles et énergétiques est un facteur important pour les entreprises, Nizaar Dowlut veut aussi créer des espaces de travail agréables, bénéficiant de la lumière naturelle, pour ses employés. On peut ainsi créer un environnement chaleureux et esthétique tout en faisant des économies d’énergie.
Pour ce qui est de la profitabilité et des ouvertures de marché, les clients vont se rendre compte du fait que les bâtiments du futur seront verts, et que ceux-ci auront des conséquences considérables sur la santé, la productivité et le bien-être.