L’île Maurice a obtenu, selon le ministre Prithiviraj Roopun, un nombre additionnel de 200 visas pour ceux qui envisagent de se rendre en pèlerinage à La Mecque cette année. C’est ce qu’il a annoncé au parlement hier.
Au total, 1 500 pèlerins mauriciens peuvent se rendre en pèlerinage à La Mecque cette année, le premier départ étant prévu au 17 août. Selon le ministre Roopun, c’est grâce à « l’initiative personnelle » du ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, que ces visas ont été obtenus du gouvernement saoudien. Le quota mauricien, poursuit-il, avait été réduit à 1 040 et porté à son chiffre original de 1 300 en 2013. Trois officiels saoudiens seront à Maurice le mois prochain pour remettre les visas aux pèlerins.
S’agissant des opérateurs qui auront le droit de s’occuper des pèlerins, le ministre a indiqué que, suivant un appel d’offres lancé les 4 et 5 mars, 18 applications avaient été reçues. Douze d’entre elles ont été choisies par le Centre Culturel Islamique (CCI). Chaque opérateur doit avoir un minimum de 50 pèlerins sous sa responsabilité.
Prithiviraj Roopun a également indiqué que, concernant le transport des pèlerins, après un avis publié dans la presse le 16 février, deux offres ont été reçues d’Emirates Airline et de Nuri Travel, de l’Afrique du Sud. « L’offre d’Emirates, qui est de Rs 35 000 par passager, était la meilleure et, de ce fait, elle a été retenue par le CCI », a-t-il indiqué.
Le ministre a aussi informé qu’une délégation, comprenant le président et des officiers du CCI, s’est rendue en Arabie Saoudite pour valider les logements offerts aux pèlerins par les différents opérateurs. De plus, une campagne de sensibilisation a été lancée depuis juin auprès des pèlerins. La dernière session est prévue le 13 août. Un service gratuit de vaccination est également annoncé au 22 juillet dans les cinq hôpitaux régionaux de l’île.