Le député MMM de la circonscription N°3 (Port-Louis Maritime/Port-Louis Est), Adil Ameer Meea, a condamné les propos du ministre de la Culture, Mookhesswur Choonee, en lien avec le pèlerinage du Hadj. Il s’est demandé comment « le ministre peut faire abstraction totale de ce qui s’est passé cette année ».
« Honteux et déplorable ». C’est ainsi qu’Adil Ameer Meea a qualifié les propos du ministre. « Il a souligné le soutien qu’il a eu du Premier ministre, du VPM et des collègues de l’ICC (Islamic Cultural Centre) pour la meilleure organisation du Hadj ». Ce à quoi, le ministre concerné devait répondre : « That’s the truth. » Et le député mauve de poursuivre : « 700 personnes n’ont pas eu de visa et il vient dire que c’était la meilleure organisation. » Les paroles du député devaient susciter des vagues de protestation dans le banc du gouvernement. « To pe fer politik lor Hadj », lui lance-t-on.
Adil Ameer Meea, reprenant son intervention, a soutenu que « une mère de famille n’a pu se rendre à la Mecque à cause d’erreurs administratives alors que toute sa famille s’y est rendue. Et, le ministre dit que nous devons féliciter tout le monde pour leur soutien cette année ».
S’agissant de la fermeture de Ti Vegas, Adil Meea a également critiqué la députée Nita Deerpalsing pour s’être « targuée d’avoir initié des démarches ». « Laissez-moi rappeler à la Chambre qui avait délivré le permis à Ti Vegas. L’Histoire retiendra que c’est sous ce gouvernement que 500 permis de maisons de jeu ont été livrés, occasionnant leur prolifération sans aucune étude préalable sur l’impact social et tout ce qu’il y a autour : drogue, prostitution… »
Dans les bancs du gouvernement, un grand brouhaha d’exaspération s’élève alors qu’on lance « Menteur, fausseté » et que le PPS Abdullah Hossen ajoute : « Pravind ki ti donn sa. »
Par ailleurs, pour Adil Ameer Meea, le budget 2013 est un « non-event ». Il regrette l’absence de mesures pour la relance de l’économie. Il a aussi fait référence à divers projets sociaux annoncés l’année dernière, qui n’ont pas été réalisés.
« Un budget qui a du mérite est un budget qui jette les fondements pour un nouvel édifice économique. Le budget 2013 ne s’inscrit pas dans cette démarche. C’est une occasion ratée de relancer l’économie. » Le député mauve Adil Ameer Meea est revenu sur les budgets du gouvernement MMM/MSM, qui entre 2000 et 2005, ont implanté le secteur des TIC. « Aujourd’hui, il s’agit d’un pilier économique important, contribuant à hauteur de 6,7 % du PIB. Le gouvernement travailliste, lui, n’a rien apporté de nouveau dans ses différents budgets. »
Revenant sur le budget 2013, il s’est dit étonné de voir que les bolides de 200 cc coûteront moins chers, alors qu’aucune mention n’est faite du métro léger. De même a-t-il dit, peu après le budget, le Premier ministre et la députée Nita Deerpalsing ont tous deux salué les mérites de Rama Sithanen. « Cela pour dire que le budget 2013 est un non-event. »
Le député mauve a également fait ressortir que souvent, les mesures budgétaires restent des déclarations d’intention. Il a cité différents schemes pour les logements sociaux annoncés dans le budget 2012, ainsi que la création d’un shelter pour les sans domicile fixe. « Depuis, les sans domicile fixe sont toujours sans abris », a-t-il regretté.