Le président du Centre Culturel Islamique (CCI), le Dr Farhad Aumeer, est sorti de son silence hier pour dénoncer les agissements de certains opérateurs du Hadj ainsi que certains politiciens qui, selon lui, font tout pour le faire quitter son poste. « Ces gens sont même allés jusqu’à me harceler systématiquement, ainsi que ma famille et mes enfants. On m’a fait un trial by two politicians », soutient-il.