Les soucis continuent au sein de la Mauritius Amateur Weightlifters and Powerlifters Association (MAWPA). Alors que la fédération présidée par Nundkishore Fakun avait retrouvé un semblant d’accalmie, c’est maintenant au tour des haltérophiles de faire parler la poudre. En effet, les leveurs de fontes veulent connaître les critères sur lesquels le président de la MAWPA s’est basé pour la sélection de Shalinee Valaydon et Yannick Coret, qui sont les plus aptes à avoir une qualification olympique. Ces deux noms ont été soumis au Comité Olympique Mauricien (COM) mais cela n’a pas été très bien accueilli par les autres leveurs de fontes.
Certains haltérophiles reprochent au président de la MAWPA d’inclure les noms sans même avoir l’avis de l’entraîneur national, Gino Sooparayen ainsi que du comité. « Une participation aux Jeux Olympiques de Londres passera éventuellement par de bonnes performances aux Championnats d’Afrique d’Haltérophilie, qui sont prévus au Kenya en mars prochain. Ce sont ainsi Shalinee Valaydon et Yannick Coret qui pourraient eventuellement bénéficier d’une ‘wild card' », a tenu à faire ressortir Poorun Bhollah, le secrétaire de la MAWPA.
Il est à noter que les deux avaient été médaillés d’or aux derniers Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) aux Seychelles. Shalinee Valaydon avait été sacrée chez les +75 kg avec trois médailles d’or alors que Yannick Coret est monté sur la plus haute marche du podium chez les 69 kg. Sollicité pour une déclaration par rapport au bras de fer des haltérophiles concernant ce choix, il souhaite que la situation se décante au plus vite. « Ça arrive qu’il y ait des conflits. J’espère que ça va passer et que nous pourrons avancer et faire progresser cette discipline », a conclu Poorun Bhollah. Nundkishore Fakun n’a par ailleurs pas souhaité faire de commentaire à ce sujet. Autant dire que nous sommes loin d’être sorti de l’auberge…..
–––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
En vue des Championnats d’Afrique d’Haltérophilie
Janet Thelermont à Maurice

La leveuse de fonte seychelloise, Janet Thelermont est arrivée à Maurice hier après-midi et compte se préparer au mieux en vue des Championnats d’Afrique, qui auront lieu en mars prochain (du 28 au 4 avril) au Kenya à Nairobi. Le nom de cette haltérophile inspire le respect aux Seychelles. Meilleure sportive de son pays à plusieurs reprises, et notamment triple médaillée d’or au Jeux des îles de l’océan Indien de 2003 où elle était capitaine de son équipe. Elle compte ainsi peaufiner sa préparation en vue de la grande échéance africaine et souhaiterait s’entraîner pendant une semaine avec les haltérophiles mauriciens. Tant mieux pour ces derniers qui auront ainsi l’occasion de s’entraîner et de progresser.