La triple médaillée d’or des derniers Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI) 2011 en haltérophilie chez les +75 kg, Shalinee Valaydon, a dit sa frustration de ne pas avoir pu prendre part aux 22es African Senior Championships de la discipline, qui se sont tenus à Cape Town, en Afrique du Sud, du 10 au 15 octobre.
« Je suis très déçue. Je voulais prendre part à ces Championnats d’Afrique car je m’étais préparée pour ce grand rendez-vous. Le coup était jouable car j’étais sûre et certaine de pouvoir monter sur le podium », a indiqué la jeune haltérophile de 25 ans. En effet, Shalinee Valaydon était assurée de prendre la médaille d’argent car il n’y avait qu’une seule participante dans sa catégorie, à savoir la Nigériane Mariam Usman, qui a terminé avec un total olympique de 267 avec 117 kg à l’arraché et 150 kg à l’épaulé-jeté. « Tout sportif de haut niveau s’entraîne très dur dans le but de participer à de grandes compétitions. J’ai beaucoup donné de mon temps aux entraînements. J’ai fait beaucoup de sacrifices et cette année, je me sentais au summum de ma force. Pourquoi ne m’a-t-on pas donné ma chance », s’interroge la triple médaillée des JIOI.
L’haltérophile est dans le flou le plus total. « Je ne veux blamer personne. Mais je souhaite avoir des réponses. Pour l’instant, je suis très frustré. Le plus dur c’est qu’on m’a fait croire que je participerai à ces Jeux, et au final, je n’y suis pas allée. C’est choquant. Cela me laisse dans le désarroi le plus total », a-t-elle indiqué. Par ailleurs, loin de se laisser décourager, Shalinee espère être de la partie lors des Championnats du Monde qui se tiendront à Paris du 5 au 13 novembre alors que les Championnats de Maurice en décembre demeurent son principal objectif. « Je donnerai mon maximum comme je l’ai toujours fait. Les Championnats de Maurice ont toujours été l’une de mes priorités et je ferai tout mon possible pour être à la hauteur des espérances », a-t-elle souligné.