Ils seront quatre haltérophiles à mettre le cap sur Glasgow en vue de défendre les chances mauriciennes en vue de ces Jeux du Commonwealth. Même si ce sera très diffile pour eux d’aller chercher une médaille, l’objectif demeure bien évidement d’aller le plus loin possible et surtout d’améliorer les performances individuelles.
Ce sont Roilya Ranaivosoa (-58 kg), Shalinee Valaydon (+75 kg) chez les dames et Cédric (-77 kg) et Jonathan Coret (-56 kg) qui auront la lourde responsabilité de rivaliser avec les forces en présences en terre écossaise. « Ce ne sera pas facile d’aller chercher une médaille mais nous allons donner le maximum. L’objectif sera bien évidemment d’améliorer les performances individuelles de chacuns, ce qui les permettra de battre leurs propres records nationaux », explique l’entraîneur national, Ravi Bhollah. Force est de constater que nos leveurs de fontes ont du main sur la planche.
C’est par ailleurs Roilya Ranaivosoa qui possède à priori une petite chance de tirer son épingle du jeu, elle qui est descendu de deux catégories. « L’idée était d’augmenter ses chances d’être les cinq premiers pour ces Jeux du Commonwealth. Elle en possède les moyens. À partir de là, les chôses pourraient aller très vite et elle pourrait peut-être prétendre à une place sur le podium. Je suis convaincu qu’elle se donnera à 200% », fait ressortir notre interlocuteur. En ce qu’il s’agit de Shalinee Valaydon, elle aura fort à faire chez les plus de 75 kg, dernière catégorie en féminin. « Ce sera très difficile pour elle. Je m’attends toutefois à ce qu’elle fasse partie des huit premières », soutient Ravi Bhollah.
En ce qu’il s’agit des garçons, l’entraîneur national regrette le fait de ne pas les avoir en même temps à l’entraînement. « Cédric (Coret) s’entraîne trois fois par semaine alors que Jonathan (Coret) en est à quatre sessions par semaine. J’aurai voulu les avoir au moins six fois par semaine mais je comprends que ce n’est pas évident pour eux car ils ont des obligations professionnelles », souligne-t-il. Cédric Coret engagé dans la catégorie des -77 kg, fera face à un gros défi. « C’est l’une des catégories les plus relevés avec les -85 kg. Il y a beaucoup de concurrents qui y prendront part et ce ne sera pas évident de tirer son épingle du jeu. Jonathan est pour sa part en constante progression. Il a été élu meilleure athlète de la compétition d’arraché lors de la semaine écoulée et demeure dans une excellente forme », indique l’entraîneur national.
Ce dernier a tenu à spécifier que ce sont les haltérophiles de l’Océanie qui seront à surveiller lors de ces Jeux. « Les pays asiatiques comme l’Inde sont des références tout comme l’Angleterre qui a un bon niveau. Dernièrement, il y a eu l’émergence des pays venant de l’Océanie qui seront définitivement à surveiller ». Quoi qu’il en soit nos leveurs de fontes sont prêts à entrer dans l’arène du Clyde Auditorium, eux qui comme but principal d’améliorer leurs marques.