Anthony Madanamootoo, 15 ans, s’est envolé mardi pour Tunis en vue de concourir aux championnats d’Afrique jeunes et juniors. Si ses chances de podium ne sont pas considérées comme réelles, l’unique représentant mauricien aura tout au moins la chance de repousser ses limites tant à l’arraché (84 kg) qu’à l’épaulé-jeté (105 kg) samedi en -69 kg.
Anthony Madanamootoo a fait le déplacement accompagné de Gino Souprayen, assistant-entraîneur national de la fédération mauricienne. Il est certain de se retrouver face à des adversaires venant des pays qui dominent le continent, tels l’Égypte, la Tunisie, le Cameroun, le Nigeria, estime l’entraîneur national, Ravi Bhollah.
« On apprend aussi que l’Algérie se présentera avec une équipe complète. Donc, ce sera assez compliqué pour lui de remporter une médaille. Mais si celle-ci est à sa portée, il est prêt à se surpasser pour l’avoir. Son objectif sera plutôt de battre ses records dans les deux épreuves », résume-t-il.
À l’entraînement, le jeune leveur avait déjà réussi des performances de 90 kg et 110 kg et à Tunis, il devrait être capable de réaliser 5 kg de plus dans chaque épreuve pour qu’elles soient homologuées records nationaux. Ces championnats d’Afrique seront également qualificatifs aux Jeux Olympiques Jeunes prévus courant août à Nankin en Chine.