La petite délégation quadricolore, qui a pris part aux Championnats d’Afrique Jeunes et Juniors à Entebbe (Ouganda) n’a pas fait les choses à moitié. Ketty Lent (-58 kg), Dinesh Pandoo (-69 kg) et Alison Sunee (-75 kg) ont ramené 12 médailles d’or, ce qui constitue une véritable réussite. Ces haltérophiles continuent ainsi leurs progressions, eux qui se sont distingués lors des dernières compétitions.
La première, à entrer en lice fut Ketty Lent (18 ans). Grande favorite de son concours, elle a mis tout le monde d’accord en décrochant six médailles d’or, dont trois chez les jeunes et trois chez les juniors. Elle a survolée sa catégorie (-58 kg) avec une performance de 70 kg à l’arraché et 88 kg à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 158 kg. Autant dire qu’avec une charge totale de 155 kg à l’inscription au combiné pour les catégorie -58 kg et -63 kg, elle était clairement donnée favorite, contre 150 kg à l’Algérienne Meryem Nada Benmiloud, sa plus sérieuse adversaire, tandis que l’autre Algérienne Kheira Hammou comptait 135 kg à l’inscription. D’ailleurs, la jeune leveuse de fonte mauricienne a devancé sur le podium une Algérienne et une Ougandaise.
Pour rappel, Ketty Lent avait touché le graal au Championnats du Commonwealth, à Gold Coast en Australie le mois dernier avec l’or chez les youth et l’argent chez les juniors. Elle avait réalisé une performance de 66 kg à l’arraché, 86 kg à l’épaulé-jeté, soit un total olympique de 152 kg. La soeur cadette d’Emanuella Labonne fait partie des meilleures athlètes de sa génération. Elle ne cesse de monter en puissance et possède encore une belle marge de progression. Triple médaillé d’argent aux récents Championnats d’Afrique tenus à Maurice, avec un total de 157 kg (Arraché : 70 kg, Épaulé-jeté : 87 kg), Ketty Lent a justifié les espoirs placés en elle.
Pandoo glane enfin ses premiers titres
Au cours de son déplacement en Australie également, Dinesh Pandoo avait pris une médaille d’argent et une de bronze dans la catégorie des moins de 69 kg. Il a fait beaucoup mieux cette fois, en montant sur la plus haute marche du podium par trois fois, réussissant 106 kg à l’arraché, 138 kg à l’épaulé-jeté (244 kg) et trois d’argent chez les juniors avec les mêmes marques. Ce sont d’ailleurs, ses premiers titres récoltés avec la sélection. En bonus, il a établit deux records nationaux chez les jeunes, deux autres chez les Juniors à l’épaulé-jeté. À noter que Pandoo figurait en deuxième position ex aequo avec deux autres concurrents, en l’occurence l’Algérien Samir Fardjallahb et le Libanais Ahmed Mustafa Abuzeiba à l’engagement (230 kg). C’est d’ailleurs l’Algérien qui a pris la deuxième place alors que, le bronze est revenue au Sud-Africain Jon-Antohein.
Alison Sunee boucle la boucle
On se souvient que la fille du boxeur Richard Sunee, avait décroché trois médailles d’argent aux derniers Championnats d’Afrique Seniors avant de s’illustrer en Australie, où elle avait décroché une médaille de bronze dans le cadre des Championnats du Commonwealth.  Du haut de ses 18 ans, elle avait soulevé une charge de 70 kg à l’arraché et 87 kg à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 157 kg. Cette fois, elle n’a pas déçu en glanant trois médailles d’or avec une performance de 70 kg à l’arraché et 90 kg à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 160 kg. Autant dire que, la Mauricienne faisait déjà figure d’épouvantail dans un groupe qui ne comptait que cinq participantes. Avec un total de 155 kg à l’engagement, elle était donnée favorite sur l’ensemble du groupe, les quatre adversaires valant chacune 150 kg. À la faveur de ces résultats, elle s’est même offerte le luxe de battre deux records nationaux chez les juniors à l’épaulé-jeté et au total olympique.
Ravi Bhollah, l’entraîneur national, est très satisfait de la performance de ses protégés. « L’objectif initial a été atteint à 90% car on visait également les trois médailles d’or dans la catégorie junior avec Dinesh Pandoo. Mais le leveur de fonte algérien s’est avéré être plus fort que prévu. Nous avons alors dû changer de tactique pour s’assurer l’or en youth. Je suis très content, car nous sommes sur la bonne voie. Ketty (Lent) est sur sa lancée tandis qu’Alison (Sunee) surfe sur une belle vague positive. Je suis très optimiste pour la suite des évènements », a-t-il précisé.