La Fédération mauricienne d’haltérophilie (FMH) avait, hier matin, la ferme intention de tenir son assemblée générale annuelle aujourd’hui à partir de 18h à son siège au gymnase de Vacoas. Mais elle s’est ravisée pour annoncer qu’elle a finalement décidé de reporter l’exercice au 20 avril prochain.
Cette session aurait eu à l’ordre du jour la présentation et approbation des rapports du trésorier et du président, nous avait indiqué hier matin le président Poorun Bhollah. Cette assemblée devrait se dérouler en présence des onze membres faisant partie du comité directeur et également représentants des cinq régions Curepipe/Pamplemousses, Grand-Port, Quatre-Bornes, Beau-Bassin/Rose-Hill et Vacoas. Toutefois, des voix se sont élevées pour dénoncer le non respect des règlements concernant le délai jugé trop court quant aux invitations lancées aux comités régionaux.
Normalement, et selon la loi cadre (Sports Act 2014), les comités régionaux sont censés être avisés à travers avis de presse 21 jours avant l’exercice. Mais dans le présent cas, il en ressort que la FMH n’aura avisé les parties concernées qu’un début de semaine (lundi). Ce qui pouvait en cas de protestation provoquer le report de l’AG si celle-ci était jugée illégale. Le ministère de la Jeunesse et des Sports, son secrétaire permanent ainsi que l’officier responsable de la discipline au MJS auront été mis au courant du cas. L’ancien texte de loi préconisait un délai de 15 jours.
Hier en fin de matinée, le président de la FMH maintenait que tout a été fait dans l’ordre. « Lors de notre dernière réunion du comité directeur tenue il y a une vingtaine de jours, les membres ont été informés qu’ils devaient transmettre le message à leurs régions respectives et aux clubs ».
Mais recontacté dans l’après-midi, il devait annoncer le report de l’exercice « pour éviter des conflits ». « Nous avons décidé de renvoyer l’assemblée au 20 avril 2015 et nous allons l’organiser selon ce qui est préconisé. J’ai personnellement contacté le Registrar of Associations qui nous a conseillés de la repousser. Mais cela ne fera aucune différence au niveau de l’agenda qui sera maintenu tel quel. Une notice of meeting paraîtra demain (aujourd’hui) dans la presse. Nous invitons aussi les contestataires à être présents », nous a-t-il lancé.
D’autre part, tout se passe bien pour les huit haltérophiles qui sont en stage intensif depuis le 4 mars en Roumanie en compagnie du directeur technique national, le Roumain Urdas Constantin, et l’assistant-entraîneur national, Gino Souprayen. Ils sont en stage pour six semaines. Après quoi, ils rentreront à Maurice pour six semaines avant de répéter le même cycle de préparation en Roumaine, celui-ci comportant quelques compétitions en Roumanie à l’inverse du cycle qu’ils effectuent présentement.
Pour rappel, ces huit athlètes sont Roilya Ranaivosoa (-58 kg), Shalinee Valaydon (+75 kg), Emmanuella Labonne (-63 kg), Jonathan Coret (-56 kg), Cédric Coret (-77 kg), Yannick Coret (-62 kg), Yvan Pierrot (-94 kg) et Yovin Gyadin (+105 kg).