En dépit de l’absence de compétition sur la scène locale depuis plus d’une année, les deux haltérophiles mauriciens, Valentino Félicité et Anthony Félicité, engagés dans le tournoi de l’Océan Indien cadet-junior, qui s’est déroulé samedi dernier à La Réunion, ont sorti le grand jeu. Valentino Félicité s’est adjugé l’or dans la catégorie des moins de 70 kg. Le local boy a réalisé une performance de 107 kg à l’épaulé- jeté, 88 kg à l’arraché avec un total olympique de 195 kg. L’autre Mauricien en action dans ce tournoi, Anthony Madanamootoo, a décroché la médaille d’argent chez les moins de 67 kg avec une performance de 55 kg à l’épaulé-jeté, 70 kg à l’arraché totalisant 125 kg. Valentino Félicité ne s’attendait pas à pareille performance en terre réunionnaise. « C’était ma première compétition hors du pays et j’ai sorti le grand jeu. Je suis très content de moi et j’espère poursuivre sur ma lancée », fait ressortir le jeune haltérophile de 17 ans.
Trois pays, notamment La Réunion, les Seychelles et Maurice, ont participé à ce tournoi. Les haltérophiles mauriciens étaient accompagnés de l’entraîneur national, Gino Souprayen ainsi que du président de la Fédération Mauricienne d’Haltérophilie, Poorun Bhollah. Ce dernier est très satisfait de la performance des leveurs de fontes mauriciens. « Je suis très content car ils ont fait preuve de beaucoup de maîtrise. Ce sont de jeunes haltérophiles qui sont des valeures sûres de Maurice et qui seront encore ammenés à progresser dans les années à venir. Nous pouvons rivaliser avec les meilleurs », indique Poorun Bhollah. Il est à noter que cette compétition était organisée par la Fédération de l’Océan Indien d’haltérophilie (FOIH).