Anthony Madanamootoo a terminé sur la troisième marche du podium en 69 kg samedi à Tunis dans la catégorie jeunes des Championnats d’Afrique Jeunes et Juniors disputés en Tunisie. Le Mauricien a réalisé des performances de 87 kg à l’arraché et 107 à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 194 kg. Cette catégortie a été dominée par un Tunisien qui a écrasé l’opposition en soulevant une charge totale de 249 kg (114 kg à l’arraché /135 kg à l’épaulé-jeté) alors qu’un Libyen enleva la 2e place avec une charge totale de 194 kg (75 kg/119 kg).    
Au bout du compte, le Mauricien s’en sort avec une médaille d’argent à l’arraché et deux de bronze à l’épaulé-jété et au total. La compétition fut comme attendu d’un niveau très relevé avec la participation des concurrents des pays du Mahgreb. Mais le Mauricien s’est malgré surpassé pour réussir un résultat qualifié d’honorable par l’entraîneur national, Ravi Bhollah. Bien que diminué par des troubles intestinaux subis dès le jour de son arrivée à Tunis mardi dernier, notre compatriote s’est montré à la hauteur des attentes. « Il a dû faire face à une perte de 2 kg, ce qui est considérable à la veille d’une compétition de ce niveau. Mais il a bien réagi en relevant le défi. Il a été récompensé de gros efforts qu’il a consenti déjà depuis qu’il s’est mis à ce sport en 2008. Et avec l’aîde du TFES, il a progressé par plus de 30 kg en six mois, ce qui est exceptionnel et très prometteur. A 15 ans, Anthony était aussi le plus jeune concurrent de sa catégorie face aux autres qui avaient tous 17 ans pour leur dernière année chez les jeunes. Donc, il est fort possible qu’il parvienne dans deux ans au niveau de ceux qui l’ont dominé cette année», a réagi Ravi Bhollah.
Le concours en 69 kg a été assez compliqué pour Anthony Madanamootoo. Echoué d’entrée à 82 kg, il se retrouva sous pression face à un Kenyan avec une barre de 83 kg. Il réussira toutefois cette performance à son deuxième essai. Par la suite, c’est un Algérien qui plus est deuxième favori sur le papier qui le défia avec une barre de 85 kg. Mais celui-ci échoua dans ses trois tentatives à l’inverse du Mauricien qui s’exécuta à sa 2e tentative à 83 kg avant de soulever au 3e coup 87 kg pour s’assurer le bronze au final de la catégorie et l’argent à l’arraché.
Pour quelques kilos de moins, mais crédité du même total olympique que celui réussi par le Mauricien, la médaille d’argent revint au final à un libyen qui fut crédité de 75 kg à l’arraché/119 kg à l’épaulé-jeté. « S’il était en pleine forme, on aurait pu s’attendre qu’Anthony réussisse 92-93 kg à l’arraché, car il avait bien soulevé 90 kg vendredi d’avant et entre 90-110 kg à l’épaulé-jeté mardi avant son départ » estime l’entraîneur national.