Les haltérophiles mauriciens étaient en compétition vendredi à l’occasion de la dernière étape de sélection en vue des Jeux des Îles de l’Océan Indien (5-14 août) aux Seychelles. Tous les présélectionnés se sont tour à tour essayés à la barre et comme objectif principal de soulever le poids le plus important possible car la sélection finale sera établie cette semaine par la MAWPA en vue du grand rendez-vous indiaocéanique. « J’officialiserai la liste finale après ce test force. Les leveurs de fontes ont intérêt à tout donner », avait fait ressortir le président de la Mauritius Amateur Weightlifting & Powerlifting Association (MAWPA), Nundkishore. En effet, les haltérophiles ont tous donnés le maximum d’eux-mêmes, montrant qu’ils pouvaient tous prétendre à une place en sélection. Chez les filles, les Christine Duval, Emmanuelle Maigre, Emmanuella Lent-Labonne et autres Rodya Hanitra Ranaivosoa ont été exactes au rendez-vous, étant toutes aux diapasons. « Nous travaillons très dur à l’entraînement. Nous repoussons chaque jour nos limites et  donnons le maximum de nous-mêmes », a souligné Rodya Hanitra Ranaivosoa.