La leveuse de fonte mauricienne, Shalinee Valaydon, en stage intensif à l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) en France continue à faire parler la poudre dans l’Hexagone dans la catégorie des plus de 75 kg. Elle a ainsi amélioré ses records personnels à l’arraché et à l’épaulé-jeté, lors d’une compétition internationale amicale à Saint-Maur-des-Fossés, commune française située dans le département du Val-de-Marne en région Île-de-France.
« Mes précédents records personnels étaient de 90kg à l’arraché et 110kg à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 200 kg », indique Shalinee Valaydon. Elle a, cette fois-ci, fait mieux, soulevant une barre de 93 kg à l’arraché et 112 kg à l’épaulé-jeté pour un total olympique de 205 kg, record national à la clé. À titre d’information, elle avait vainement tenté une barre de 115 kg à l’épaulé-jeté à son troisième essai après une première à 108 kg et la deuxième à 112 kg. Par ailleurs, à l’arraché, c’est à son dernier essai qu’elle a soulevé 93 kg, après 86 kg et 90 kg. Grâce à cette belle performance le 8 juin dernier, elle est montée sur la plus haute marche du podium devant trois autres adversaires chez les +75 kg. L’haltérophile a aussi remporté un trophée pour sa troisième place sur les 18 athlètes des autres pays tels que la Norvège, le Danemark, la Nouvelle-Zélande et le Cameroun entre autres, toutes catégories confondues.