Des séances d’entraînement interrompues momentanément, les Rodriguais toujours pas sur place, alors qu’ils étaient attendus au cours du week-end dernier : la situation n’est pas au beau fixe en ce début de semaine au sein des sélections de handball qui préparent le Challenge Trophy. À une quinzaine de jours du déplacement à Madagascar, les négociations sont en cours pour que ces deux problèmes soient réglés au plus vite.
Au cours des séances d’entraînement tenues hier soir au gymnase de Phoenix, les joueurs et joueuses concernés ont été avisés que les séances d’entraînement en semaine seront annulées jusqu’à nouvel ordre et ne se dérouleront que les samedis. Et ce, en raison d’un problème au niveau du transport. Le fait demeure que l’Association mauricienne de handball (AMH) avait loué des vans individuels depuis le début des séances d’entraînement en janvier dernier. En accord avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, un budget de Rs 200 000 avait été voté et la somme de Rs 70 000 déboursée pour ce premier mois de l’année.
Or, rien n’a été alloué jusqu’ici pour le mois de février et les dirigeants de l’AMH n’ont eu d’autre solution que de suspendre les séances d’entraînement. « La somme requise n’a pas encore été versée, et je compte négocier au plus vite avec le MJS. Cela constitue un dilemme, surtout dans le cadre de notre préparation, et nous souhaitons que tout soit réglé d’ici à la fin de cette semaine. Je demeure confiant qu’une solution sera trouvée », avance Daniel Gérard, président de l’AMH. Il est à noter que les dirigeants de l’AMH ne veulent prendre aucun risque, dans le sens où certains joueurs viennent de régions aussi éloignées que Cap Malheureux, Grand-Gaube ou Bambous.
Si Daniel Gérard ne veut pas dramatiser la situation, il n’en demeure pas moins qu’une certaine déception a gagné les rangs des deux sélections. « Nous nous trouvons à une étape décisive de notre préparation et voilà que nous ne devons nous contenter que d’une seule séance par semaine. Je partage l’énorme déception des joueuses qui se sont données à 200% jusqu’ici », déplore Sanjay Dabydin, entraîneur de la sélection féminine.
« En apprenant cette nouvelle hier soir, les joueurs étaient abattus. Nous avions envie de tout laisser tomber. D’autant que nous sommes à une étape cruciale de notre préparation, avec également la venue des Rodriguais », explique de son côté Burty Caramsing, entraîneur de la sélection masculine.
L’autre problème à être résolu demeure le déplacement des Rodriguais. Il nous revient qu’un malentendu entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et la Commission des Sports de Rodrigues au niveau du paiement des billets se trouve être à l’origine du retard de leur arrivée. Selon le président de l’AMH, ce sera finalement le MJS qui effectuera le paiement des billets d’avion et les cinq Rodriguais, soit trois éléments masculins et deux handballeuses, devraient être à Maurice jeudi.
Il est à noter également qu’une réunion entre les dirigeants de l’AMH et les parents des sélectionnés est prévue dimanche à Phoenix, alors que le déplacement de la délégation est prévu le 6 avril.