Tout porte à croire que les sélections malgaches maintiendront leur suprématie dans le Challenge Trophy en handball. Après deux jours de compétition au gymnase de Phoenix, les représentants de la Grande île ont réalisé le sans-faute face à leurs adversaires de -20 ans de Maurice, des Seychelles et des Comores. La troisième et dernière journée de la phase qualificative est prévue cet après-midi, alors que les demi-finales et finales se dérouleront demain et jeudi respectivement.
Du côté féminin, Madagascar avait d’emblée précisé ses intentions dimanche dernier en prenant le meilleur des Seychelles (35-18). Une rencontre au cours de laquelle Jocelyne Malazarivo s’était illustrée avec sept buts à son actif, contre six à sa coéquipière Fitahiana Nombana. Du côté seychellois, Quiney Hertelle s’était signalée avec six réalisations.
Par contre, l’autre débat à l’affiche était nettement plus équilibrée entre les Comores et Maurice. Les Comoriennes ont fait pencher la balance en leur faveur au cours des dernières secondes face à une sélection mauricienne qui a su soutenir la comparaison. Si Ali Said Nafouanti et Ahamada Rabouanti se sont révélées les pièces maîtresses de leur équipe avec chacune huit buts, les Mauriciennes ont répliqué par l’entremise de Liliana Perrine (12), Christéphanie Celeste (5), Laëticia Lejeune (4), Béatrice Wahed (1) et Séverine Soondrum (1).
Reste que la deuxième sortie des Mauriciennes ne s’annonçait guère de tout repos face aux Malgaches, hier. Effectivement, les visiteuses prenaient rapidement l’ascendant pour se détacher (5-1) après dix minutes de jeu. La sélection mauricienne n’arrivait pas à mettre en péril la défense adverse et les contres malgaches s’avéraient alors meurtriers. Tant et si bien que Maurice concédait sept autres buts au cours de cette première tranche.
Forte de son avance, Madagascar gérait la situation et Maurice en profitait pour rendre l’addition moins salée. Il n’empêche que le score final de 26-6 illustrait le fossé entre les deux forces en présence. Liliana Perrine se révélait de nouveau la joueuse la mieux inspirée dans le camp mauricien avec trois buts, contre deux à Nora Brabant et un à Christéphanie Céleste. Chez les Malgaches, de nouveau mention spéciale à Jocelyne Malazarivo avec six réalisations.
Les Seychelles se sont pour leur part rebiffées en dominant les Comores sur le score de 40-19. Après ces deux journées, il existe de fortes possibilités que les demi-finales de demain opposeront Madagascar à Maurice et les Seychelles aux Comores.
Chez les hommes, la sélection mauricienne a alterné le bon et le moins bon. Convaincante face aux Seychelles dimanche, elle n’a pu fournir la même prestation face à Madagascar hier. Avec ses principaux artilleurs, à savoir Guillaume Mariolle et Loic Valois, auteurs de six buts face aux Seychellois ,et le gardien de but Stephane Louis, retenu dans la présélection nationale seniors, la sélection mauricienne avait certes des arguments à faire valoir.
Toutefois, les Malgaches, faciles vainqueurs des Comoriens (38-20) la veille, ont évolué quelques crans au-dessus. Accrochés jusqu’à 3-3, ils prenaient ensuite graduellement leurs distances, soit 7-3 après un quart d’heure de jeu et 14-7 à la mi-temps. Certes, deux de leurs éléments, à savoir Bernard et le gardien de but Christome, écopaient d’un carton rouge, mais cela ne freinait pas pour autant leur marche en avant. Toujours est-il que la sélection mauricienne faisait illusion en revenant à trois buts (18-21) à dix minutes de la fin.
Toutefois, les Malgaches plaçaient un nouveau coup d’accélérateur pour réaliser huit buts d’affilée, sans en encaisser le moindre. Du côté mauricien, les buts étaient réalisés par Loic Valois et Damien Laventure (5), Guillaume Mariolle (4), Jofferson Drack et Emmanuel Gaspard (2), tandis que le Malgache Joachim avait fait valoir son efficacité avec huit réalisations.
Si Madagascar semble assuré de la première place en attendant les demi-finales, le premier accessit reviendra soit à Maurice, soit aux Comores. Deux équipes qui croiseront le fer en début de soirée au cours du duel qui s’annonce le plus équilibré aujourd’hui.