Le Curepipe Starlight Sporting Club (CSSC) domine le championnat national édition 2015 de manière impressionnante. Ils ont inscrit en trois matches, la bagatelle de 126 buts contre 38 encaissés. Avec une dizaine de joueurs qui forment partie de la sélection nationale, notamment Fabrice Mardaymootoo et autres Jean-François Lamarque, le CSSC semble être inarrêtable dans sa course vers le titre.
 Lors de la 4e journée, la formation curepipienne a facilement dominé le Curepipe Rangers Handball Club 33-10 (18-6, mi-temps). Ses deux artilleurs, à savoir Mardaymootoo et Lamarque, se sont encore une fois illustrés en inscrivant 10 et 8 buts respectivement. À noter que lors de la 3 journée, leur équipe avait écrasé le Curepipe Blue Star 53-19.
 Comment expliquer cette domination? Le CSSC est-il trop fort? Ou ce sont les adversaires qui ne font pas le poids? Peut-être les deux. En attendant, seule équipe à pouvoir se mesurer à lui n’est autre que l’Union Beau-Bassin Rose-Hill (USBBRH), son éternel rival. Le championnat compte 7 ou 8 équipes mais les deux meilleures écrasent les autres par un minimum de 25 buts à chaque match.
 Autant dire que le championnat masculin ne se résume qu’aux seules rencontres entre le CSSC et l’USBBRH, soit 2 ou 3 matches dans l’année. Et le prochain duel entre les deux équipes aura lieu le dimanche 20 septembre. Et cela promet d’être explosive comme à  l’habitude. Les villes soeurs auront cette fois-ci une revanche à prendre face à la ville lumière puisqu’en avril dernier lors du premier tour de la Coupe de la République, le tenant du titre à savoir l’USBBRH avait été battu au couteau par le CSSC sur le score de 26-25.