Lors de la 3e journée du championnat national de handball féminin qui s’est jouée au gymnase de Phoenix, le Plaisance Sporting Club a dû se démener durant les dernières minutes pour arracher le match nul contre une bonne équipe des Rangers sur le score 15-15.
Avec sept joueuses dans l’effectif pour affronter leur adversaire, les Rangers ont surpris le public présent par leur détermination et leur concentration. Quant à leur adversaire, le Plaisance SC, il a fait le déplacement avec une solide équipe. Au début de la rencontre, le public s’ennuyait car après 12 minutes de jeu, les joueuses des deux équipes n’arrivaient pas à concrétiser les attaques. Le score était de seulement 2-1, en faveur des Rose-Hilliennes.
Même si les Curepipiennes ont été disciplinées dans le placement défensif, le score à la mi-temps a été en faveur de leur adversaire (7-5). Avec un manque d’effectif, Burty Caramsing a dû se contenter de faire des rotations de poste durant la première période. Au retour des vestiaires, piquées dans leur orgueil, les coéquipières de Loreen Davy, joueuse du Plaisance SC, n’allaient pas permettre aux Rangers de développer leur jeu. Sauf que, à chaque fois qu’elles ont inscrit un but, les Curepipiennes revenaient au score.
Tout allait se jouer à dix minutes de la fin. Menées par trois points (11-14), les Rangers ont réalisé une surprenante remontée qui leur a permis de reprendre l’avantage (15-14). Néanmoins, à deux minutes du terme, Plaisance a égalisé. Pour Loreen Davy, ce match n’est pas à prendre comme exemple. « Ce n’est que le début du championnat, on a encore du travail à faire. On a manqué beaucoup d’intensité en défense, mais en général, sur les contre-attaques, on a mis notre adversaire en difficulté. »
Quant à l’entraîner des Rangers, Burty Caramsing, c’est le manque d’effectif qui a joué contre lui. « Avec une seule remplaçante, c’est compliqué de faire mieux qu’un nul, mais je suis fier de mes joueuses. Malgré certaines erreurs dans la construction du jeu, nous avons évité une défaite. »
Au niveau masculin, deux matches étaient à l’affiche ce week-end. L’Union Beau Bassin Rose-Hill a remporté le sien 44-22 contre l’Association Sportive de Port-Louis et le Plaisance Sporting Club a été battu par le Curepipe Starlight Sporting Club 22-30. « Parfois le discours d’un entraîneur ne sert à rien si les joueurs sont démotivés. En première mi-temps ça a été dur pour nous, mais en deuxième période nos handballeurs se sont surpassés et la victoire nous a souri », nous déclare Patrick Morin, l’entraîneur du CSSC.