« Le handball retournera au gymnase de Phoenix », a indiqué l’Association mauricienne de handball (AMH). À court d’options pour reloger le handball dans un gymnase autre que celui de Phoenix, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, n’a pas eu d’autres choix que de revenir sur sa décision. Pour cause : les démarches pour obtenir les gymnases d’Ebène (Navin Soonarane) et de Curepipe (James Burty David à Curepipe) se sont avérées vaines. L’autre alternative consistait à utiliser le Gymnase de Quorum, Paillote, et James Burty David. Mais une telle option aurait forcé les équipes à sacrifier un jour d’entraînement.
Face aux désirs des handballeurs de retrouver le terrain au plus vite, Stephan Toussaint a dû revenir sur sa décision d’allouer le gymnase de Phoenix uniquement au basket-ball, alors que les deux disciplines se partageaient le terrain depuis 2003. « Le ministre m’a téléphoné (vendredi) pour me dire que dès qu’il rentre au bureau lundi, il finalisera la décision. Il a constaté qu’il n’y avait pas d’autres options. Je remercie le ministre au nom des handballeurs », a fait ressortir Ludovic Carré, président de l’AMH. La fédération va tout mettre en oeuvre pour que le marquage du gymnase soit fait la semaine prochaine afin que le championnat puisse débuter le week-end du 26 août, alors qu’il aurait du commencer le week-end dernier.
Le calendrier prend du coup un peu de retard, ce qui contrarie les plans de la fédération, qui veut boucler la première phase de son championnat au début du mois octobre pour laisser un peu de temps aux équipes Mauriciennes, désirant prendre part à la Coupe de clubs champions de l’océan Indien (CCCOI), se préparer et s’organiser. Cette compétition qui réunit chaque année La Réunion, les Comores, Mayotte, les Seychelles, Madagascar et Maurice, se tiendra pour la deuxième année consécutive à la Grande île. Elle est prévue du 23 novembre au 2 décembre au Palais des Sports de Mahamasina.
S’agissant du championnat, deux matches sont à l’affiche en levée de rideau. L’Association Sportive Port-Louis 2000 (ASPL) devait en découdre avec les Curepipe Rangers en masculin et, en féminin, l’Union Sportive de Beau-Bassin/Rose-Hill (USBBRH) aurait dû entamer la défense de son titre face au Plaisance Handball Club.
Concernant les personnes désirant créer des clubs de handball, que ce soit à Maurice ou à Rodrigues, l’AMH offrira 14 maillots à chaque équipe. Un encadrement technique et des facilités administratives en ce qui concerne les procédures seront aussi offerts. Par rapport aux terrains pour les entraînements, un accord avec le ministère de l’Éducation avait été passé pour la pratique du handball les après-midi. Les nouveaux clubs pourront donc bénéficier de ces créneaux.