Les semaines se suivent et se ressemblent pour l’Union Sportive Beau-Bassin/Rose-Hill et le Curepipe Starlight. En effet, les deux équipes survolent le présent championnat et ils ont confirmé cette suprématie le week-end dernier. L’USBBRH n’a laissé aucune chance à l’ASVP avec un succès sans appel de 48 à 13. Une véritable correction pour l’équipe de la ville cendrillon. Le CSSC n’a pas été en reste en allant dissiper toutes les chances de qualification pour les play-offs de Roche Brunes Wolf…score final du match 33 à 15. Dans le dernier match du week-end dernier, l’ASPL 2000 l’a emporté par forfait face à Richelieu.
Le championnat de handball se poursuit donc aujourd’hui avec trois affiches au programme. Le plat de résistance sera sans conteste le duel au sommet entre l’Union Sportive Beau-Bassin/Rose-Hill et le Curepipe Starlight. Les deux équipes encore invaincues du championnat. Cependant, il ne faut pas se leurrer, l’USBBRH part largement favori pour la gagne. Cette formation a toujours dominé le handball local et cela ne devrait pas changer sauf surprise. En effet, avec l’apport des deux Malgaches John et Patrick Ravotomandsoa, l’équipe de la ville soeur est un peu l’épouvantail de la compétition avec comme principal objectif de vaincre le signe indien dans la CCOI.  En ce qui concerne le CSSC, il devra se battre avec les moyens du bord, c’est-à-dire avec son collectif. En espérant arriver à contenir l’armada de l’équipe adverse.
Une autre belle affiche qui se tiendra à 10h30 au Quorum de Rose Hill, sera celle opposant le Curepipe Starlight à BBRH Plaisance HBC dans le tableau féminin. Cette année tout semble sourire aux Curepipiennes qui semblent avoir pris l’ascendant sur leurs adversaires surtout avec la malgache Jacqueline. Cependant, il faudra rester concentrer jusqu’à la fin et ne pas faire preuve d’excès de zèle pour ne pas voir tout le travail fourni disparaître. La dernière rencontre de cette journée, toujours en féminin, verra l’USBBRH affronté le Cercle de Joachim. Un match sans grand enjeu qui devrait sans aucune surprise tournée à l’avantage du premier nommé.