L’Union Beau Bassin Rose-Hill et son attaque de feu ont encore maîtrisé leur sujet. Face à la jeune équipe qu’est l’Association Sportive de Vacoas-Phoenix, la tenante du titre a fait parler son expérience pour s’imposer 22-8 au gymnase de Phoenix lors de la quatrième journée du championnat féminin.
Deux victoires de suite pour l’USBBRH. Après celle de la première journée face au CSSC (27-16), les filles de Cédric Kistohurry ont encore une fois fait trembler les filets adverses. Privée de sa meilleure joueuse, Jacqueline Rasoarivelo, blessée au genou, l’ASVP est tombée sur plus forte qu’elle.
« J’ai fait confiance à mes joueuses, qui se sont bien préparées pour ce match. Au final, la victoire nous a souri. L’équipe a été solide en défense et en attaque on a été efficaces. Pour le prochain match, on visera définitivement la victoire et si on peut le faire avec la manière comme samedi, ce serait bien », souligne Cédric Kistohurry. « Les filles savaient que Jacqueline n’allait pas jouer ce match et c’était un bon test pour elles d’évoluer sans elle. On a pu voir nos faiblesses et on devra beaucoup travailler car nous avons de nouvelles joueuses dans l’effectif », nous dit pour sa part l’entraîneur de l’ASVP, Bernard Amoordon.
Avec un entame sur les chapeaux de roues, les rouge et blanc menaient 5-0 à la 12e minute. Le public présent a dû attendre encore deux minutes afin de voir le premier but de l’ASVP par Charline Ravaoarivelo. À la pause, les championnes en titre menaient 10-4. Cependant, on notera la bonne prestation de la gardienne de l’ASVP, Annick L’Utile, qui a empêché que le score à la mi-temps ne soit trop lourd. Notons également la bonne prestation de la Vacoassienne Cathelenn Dorza, solide en défense et également buteuse.
Au retour des vestiaires, on prend les mêmes et on recommence. Liliana Perrine a percé à nouveau la défense adverse avec une facilité déconcertante. À dix minutes du terme, la défaite était inéluctable pour la bande à Bernard Amoordon. Au coup de sifflet final, l’USBBRH remporte sa deuxième victoire consécutive (22-8). « On était vraiment concentrées dans la construction de notre jeu. Je remercie mes coéquipières qui croient en moi et qui me font des passes afin d’inscrire le maximum de buts », souligne Liliana Perrine, dont les aptitudes physiques contribuent grandement à faire tomber ses adversaires.
Le deuxième match féminin s’est joué dimanche et opposait les Curepipe Rangers au Curepipe Starlight. La victoire est revenue aux filles de Burty Caramsing sur le score de 17-13. Cette victoire permet aux Rangers de prendre la deuxième place au classement avec une meilleure différence de buts que l’ASVP, troisième. Le Plaisance HBC est quatrième et le Curepipe Starlight est dernier avec seulement deux points pris sur deux matches.
Au niveau masculin, le Curepipe Starlight a encore une fois déroulé pour s’offrir sa troisième victoire de suite. Face aux Rangers, les coéquipiers de Daniel Yeung Yin se sont imposés sur le score de 43-19. Cette victoire permet au tenant du titre de prendre seul la tête du classement avec neuf points. Il convient de reconnaître qu’il sera difficile de battre le CSSC cette saison vu la qualité de son jeu et de son effectif qui s’est renforcé avec la venue de Stephano Lagarde. Par ailleurs, le Plaisance HBC a remporté son match contre la modeste équipe de l’ASPL 2000 27-24.