Les Championnats Nationaux de handball ont débuté officiellement hier au gymnase de Phoenix. L’équipe masculine de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, véritable épouvantail de la compétition et quinze fois champions de Maurice,  effectuera son entrée en compétition mardi  au Quorum face à Roches Brunes Wolf. On voit mal qui pourra mettre fin à l’hégémonie de la formation des villes soeurs. De plus, il nous revient que la formation s’est renforcée avec l’arrivée de deux Malgaches.
Seul équipe capable de tenir la gageur à l’USBBRH est le Curepipe Starlight mais cependant après la défaite en coupe de la République on peut se demander si le CSSC pourra mettre fin un jour au règne de son homologue des villes soeurs. A noter que le championnat masculin se déroulera  sur un tour qualificatif. Les huit équipes hormis le CSSC et l’USBBRH, à savoir l’Association Sportive Vacoas-Phoenix, Curepipe Blue Star, Trou-aux-Biches, l’ASPL 2000, le BBRH Plaisance HBC et Richelieu seront à la lutte pour les quatre places qualificatives en vue des play-offs. Les recalés disputeront quant à eux les play-downs.
Dans le tableau féminin, le championnat s’annonce très relevé. L’Union Sportive Beau Bassin Rose Hill aura du pain sur la place face à des adversaires qui commencent à montrer le bout de leur nez. Le Curepipe Starlight, le BBRH Plaisance HBC et à un degré moindre le  Cercle de Joachim voudront à tout prix remettre en question la suprématie de la championne en exercice. Du reste, le CSSC a déjà lancé les hostilités en battant tour à tour l’USBBRH et Plaisance lors de la Coupe de la République. A noter que seule quatre équipes disputeront le titre cette année. Cette nouvelle formule a été adoptée pour offrir un championnat beaucoup plus compétitifs et homogènes. Quant aux autres formations que sont l’ASPL 2000, Bambous et Trou-aux-Biches, elles disputeront un championnat entre elles. L’occasion sans doute pour ces équipes d’apprendre et de gagner en expérience.