La reprise des championnats nationaux de handball a été marquée le week-end dernier par le premier revers de l’ASPL 2000. Du côté masculin, cette formation opposée à l’Association Sportive Vacoas-Phoenix s’est inclinée de justesse (27-28) à l’issue d’un débat indécis jusqu’au bout, tandis que le Plaisance HBC s’est rebiffé en féminin.
Après deux succès consécutifs, l’ASPL 2000 n’a pu continuer sur sa lancée. Opposée à une équipe de l’ASVP qui ne voulait pas brûler ses chances dans la course à la qualification pour les play-offs, la formation de la capitale avait connu un début en fanfare (7-1) avant de se faire rejoindre à la pause (15-15).
La seconde tranche sera équilibrée, avant que les Vacoassiens ne fassent la différence sur la fin. Au sein de l’ASVP, quatre joueurs se sont retrouvés avec quatre réalisations, à savoir la nouvelle recrue Cédric Bonne, Nicolas Lemerle, Pascal Pierre et Jean-Patrice Larose. Du côté de l’ASPL 2000, il faudra retenir les dix buts réussis par Steven Carver.
De leur côté, les deux gros bras, à savoir l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill et le Curepipe Starlight, ont évolué plusieurs crans au-dessus des Curepipe Rangers et du Curepipe Blue Star respectivement. L’USBBRH a dominé les Rangers (34-18). Cédric Kistohurry et Jean-Noël Lagarde ont été les fers de lance du côté du tenant du titre, avec respectivement dix et neuf buts à leur actif. Stephano Orange a tenté de limiter la casse chez l’équipe adverse avec sept réalisations.
Victoire tout aussi aisée du Curepipe Starlight qui n’a laissé aucune chance au Curepipe Blue Star (53-19), avec une avance de quinze buts (27-12) à la mi-temps. Fabrice Mardaymootoo s’est sans doute fait plaisir en trouvant le chemin des filets à onze reprises, suivi de Julian Virginie et Daniel Yeung Yin avec sept et six réalisations respectivement. Du côté du Curepipe Blue Star, il faudra noter les quatre buts réussis par Jason Carpooran et Clarel Narsoo.
Chez les dames, le Plaisance HBC a retrouvé le goût du succès après son échec lors de sa première sortie face aux Curepipe Rangers. Sandrine Roussel (auteur de dix buts) et ses coéquipières ont repoussé le challenge d’une équipe accrocheuse du Curepipe Starlight sur le score de 21-17. À la mi-temps, le tenant du titre ne menait que d’un but (11-10). Le Curepipe Starlight, au sein duquel Axelle Julie s’est signalée avec sept buts, tentera de se ressaisir samedi en affrontant les Rangers.