Après avoir concédé le titre au Plaisance HBC la saison dernière, l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill a vite fait de retrouver son bien dans le championnat féminin de handball. Quatre victoires et un nul en cinq sorties, l’équipe des villes soeurs a dissipé tout doute dimanche dernier au gymnase de Phoenix en prenant la mesure de son principal challenger, à savoir les Curepipe Rangers, sur le score de 25-20. À la mi-temps, l’USBBRH s’était légèrement démarquée (12-10).
La régularité et la persévérance ont permis aux protégées de Cédric Kistohurry de se retrouver de nouveau au premier plan. Il s’agira désormais pour elles de conclure leur calendrier en beauté demain soir (19h) en affrontant le Plaisance HBC. Cette dernière formation devra également jouer son va-tout afin de conserver la deuxième place qualificative pour la Coupe des clubs champions de l’océan Indien. Les Curepipe Rangers, qui suivent à un point, boucleront leur calendrier face au Curepipe Starlight, soit un bloc qui n’a pas connu le moindre succès en cinq sorties.
Pour en revenir à cette rencontre décisive de dimanche dernier, il est à signaler que l’USBBRH a forgé sa victoire grâce à quatre éléments, à savoir Sharone André (10 buts), Liliana Perrine (6), Géraldine Victor (6) et Ketty Boudou (3). Au bout du compte, les huit buts réalisés par Cindy Ji et les sept réussis par Marlyse Desmarais n’ont pas suffi pour renverser la tendance.
En masculin, le week-end dernier a été marqué par le duel à distance entre l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill et le Curepipe Starlight. Les deux protagonistes, opposés respectivement au Plaisance HBC et à l’ASPL 2000, avaient à coeur de soigner leur différence de buts afin de terminer à la première place avant l’entame des play-offs.
À ce petit jeu, l’USBBRH s’est montrée la plus prolifique en signant un 46-26 sans discussions face à un adversaire qui devra se contenter de la plus mauvaise place, soit la cinquième. Quant au Curepipe Starlight, il se contentait d’un succès de 33-19, concédant ainsi la première place de quatre buts, soit +96 contre +100 à l’équipe des villes soeurs. Conséquemment, les demi-finales des play-offs prévues ce dimanche opposeront l’USBBRH à l’ASPL 2000 (9h) et le Curepipe Starlight à l’Association Sportive Vacoas-Phoenix (10h30).
Pour en revenir aux rencontres du week-end dernier, il est à noter que l’USBBRH n’avait que cinq buts d’avance à la pause (17-12). Par la suite, elle devait rapidement prendre ses distances grâce notamment à 16 réalisations de Michael Verchères. De leur côté, Pascal Valery et Stephano Lagarde n’étaient pas en reste, avec chacun 10 buts à leur actif. Plaisance a répliqué en particulier par l’entremise de Cédric Jules (8) et Yannick Manuel (7).
Quant au Curepipe Starlight, il possédait une avance de sept buts (17-10) à la mi-temps, ses meilleurs buteurs étant Fabrice Mardaymootoo et Brandon Natian (8) et Pascal Léonard (6). Du côté de l’ASPL 2000, il faudra noter les huit réalisations de Steven Carver. L’autre rencontre disputée dimanche dernier a favorisé les desseins du Curepipe Blue Star aux dépens des Curepipe Rangers sur le score de 39-28 (mi-temps 18-13).