Face à l’hégémonie de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill au niveau du handball masculin, la menace du Curepipe Starlight se précisait de confrontation en confrontation. Après avoir perdu sur le fil après avoir mené quasiment tout au long de la rencontre lors de la finale de l’édition 2012, les Curepipiens ont finalement pu parvenir à leurs fins. C’était à l’occasion d’une rencontre comptant pour les play-offs tenue samedi dernier, et les deux forces en présence s’apprêtent désormais à livrer une féroce bataille pour la consécration le 10 novembre prochain.
Comme attendu, cette rencontre a tenu toutes ses promesses, avec une équipe de l’USBBRH qui s’était pointée en tête avec un but d’avance à la mi-temps. Croyant cette fois fermement en ses chances, le Curepipe Starlight renversait la vapeur en seconde période pour s’imposer sur le score de 29-25. Un succès qui augure de belles perspectives, comme l’atteste l’entraîneur Dominique Filleul. « Cette fois, les joueurs se sont montrés appliqués et je n’ai rien à leur reprocher. Tout le travail effectué a été récompensé et nous ne pouvons qu’être satisfaits. Il faudra désormais demeurer sereins et continuer à démontrer la même application aux séances d’entraînement. »
Du côté de l’USBBRH, on fait ressortir que la sortie sur blessure du pivot David Malié dès les premières minutes de jeu a influé sur le rendement du groupe. « Cette sortie nous a perturbés. Toutefois, cette défaite n’a aucune conséquence, sauf qu’il nous permet de réaliser que nous ne sommes pas invincibles. Il nous faudra donc rectifier le tir », soutient Gervais Dorasamy, team-manager de l’équipe. Dans cette même compétition, l’ASPL 2000 et le BBRH Plaisance HBC se sont quittés sur un nul de 29-29. La compétition se poursuit ce soir (18h) avec la rencontre Curepipe Starlight/ASPL 2000.
Du côté féminin, l’USBBRH, championne en exercice, a prouvé qu’elle entend bien conserver son bien. Face à son éternel rival qu’est le Curepipe Starlight, l’équipe des villes soeurs a su contrecarrer une remontée adverse pour faire la différence de justesse (18-17). L’explication en finale le 10 novembre s’annonce également explosive. Il est à noter qu’une rencontre comptant pour les play-downs est également prévue aujourd’hui et opposera l’Association Sportive Vacoas-Phoenix au Roches Brunes Wolf.