Ce sera la Coupe de la République qui donnera le coup d’envoi de la saison au niveau de l’Association mauricienne de handball (AMH). Une compétition qui débutera le samedi 3 mars et dont les finales, tant au niveau masculin que féminin, se dérouleront le 25 mars au gymnase de Phoenix.
À l’issue du tirage au sort effectué samedi dernier, il a été établi que ce sera un derby curepipien qui ouvrira le bal. Et ce, avec le duel Blue Star/Versailles chez les hommes. Les autres équipes engagées sont Union Sportive Albion, BBRH Plaisance HBC, Association Sportive Vacoas-Phoenix, Roches Brunes Wolf, ASPL 2000, Curepipe Starlight et Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill. Cette dernière formation, sans doute favorite de la compétition, sera en action face au vainqueur de la rencontre US Albion/BBRH Plaisance HBC. De son côté, le Pamplemousses HBC a définitivement déclaré forfait.
Du côté féminin, six équipes seront de la course. Des trois rencontres comptant pour la première phase, celle opposant le Curepipe Starlight à BBRH Plaisance HBC paraît la plus équilibrée. Les deux autres mettront aux prises Bambous à Joachim et Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill à ASPL 2000.
Par ailleurs, les dates du 6 au 10 novembre ont été arrêtées pour l’organisation de la prochaine édition de la Coupe des clubs de l’océan Indien. Cette compétition est programmée à Maurice, et dans cette optique, une réunion s’est tenue samedi dernier entre Daniel Gérard, président de l’AMH, et Elvis Bonne, président de l’Association de handball de l’océan Indien (AHBOI). Une réponse définitive de Maurice est attendue avant de lancer des invitations aux autres îles. Il s’agira également d’étudier les côtés organisationnel et logistique, de même que la formule de la compétition.
Dans un autre ordre d’idées, une première réunion de la présélection masculine s’est tenue dimanche dernier au gymnase de Phoenix. Une vingtaine de joueurs ont répondu à l’appel en vue des séances d’entraînement dans le cadre des prochains Jeux des îles. La présélection sera sous la responsabilité de Dominique Filleul, qui sera aidé par des entraîneurs à être choisis bientôt. Du côté de la présélection féminine, la première réunion initialement prévue le 12 février dernier n’avait pu se tenir en raison des mauvaises conditions climatiques. La date d’une nouvelle réunion n’a pas encore été fixée.