Les sélections malgaches de handball ont réalisé le coup double au cours des éliminatoires de la zone 7. En prenant le meilleur des sélections mauriciennes le week-end dernier au gymnase d’Ankorondrano à Tananarive, elles ont validé leur visa pour la phase finale des Jeux d’Afrique prévue en septembre prochain au Congo-Brazzaville. La sélection masculine s’est imposée à l’arraché (30-28) et la sélection féminine beaucoup plus facilement (32-16).
Du côté masculin, les deux forces en présence étaient longtemps au coude à coude. La sélection mauricienne réalisait le meilleur départ, mais se faisait rejoindre à la mi-temps (13-13). Les Malgaches prenaient leurs distances en seconde période (17-14) et maintenaient leur avance jusqu’au bout.
Selon les renseignements obtenus, les Mauriciens représentants ont péché dans la finition et ont ainsi laissé passer leur chance. Du côté de la sélection de la Grande île, Ravelomantsoa s’est révélé une écharde pour la défense mauricienne, avec dix buts à son actif. Quant à l’entraîneur Seth Fanantenaina, il reconnaissait que la qualification a été ardue, du fait que son groupe n’a pas disputé de match international depuis quatre ans.
Par contre, les Malgaches ont survolé la rencontre féminine. La cause était déjà entendue à la pause, avec une avance de huit buts (17-9). « C’était un scénario prévu, une formalité pour mes joueuses », soulignait fièrement l’entraîneur Célestin Tsaradia. Il est toutefois à noter que les deux rencontres se sont déroulées dans une infrastructure réaménagée après plusieurs mois de fermeture, et dont les travaux étaient en voie d’achèvement au matin de la rencontre masculine. Ce gymnase avait servi entretemps d’entrepôt à la commission électorale nationale indépendante.
Beaucoup de regrets donc pour les sélections mauriciennes qui regagnent le pays demain après-midi. Il s’agira maintenant de remettre l’ouvrage sur le métier afin de préparer les prochains Jeux des îles dans les meilleures conditions possibles.