Les deux sélections nationales de handball pourront participer aux éliminatoires de la zone 7. Ainsi en a décidé la Confédération africaine de handball (CAHB), qui a considéré favorablement la requête mauricienne à l’effet qu’elle avait confirmé sa participation dans les délais. Et ce, en vue des éliminatoires qui étaient prévus dans un premier temps vers la fin de ce mois à Madagascar. La CAHB a donc pris la décision que la compétition se déroulera cette fois vers la fin du mois prochain, toujours dans la Grande île, et que la date limite d’enregistrement est fixée au 10 mars.
La CAHB apporte à coup sûr un énorme soulagement au sein du staff technique et des sélectionnés mauriciens. « Les démarches entreprises ont été couronnées de succès. Nous sommes désormais encore plus déterminés à obtenir la qualification », souligne le conseiller technique, Dominique Filleul. Pour rappel, dans un premier temps, Madagascar avait été déclaré vainqueur par la CAHB du fait que, selon la fédération malgache, aucune autre équipe ne s’était enregistrée à la date limite, soit le 10 janvier.
Cette décision avait soulevé une levée de boucliers dans le camp mauricien, car l’Association mauricienne de handball (AMH) avait confirmé la participation de ses deux sélections à la mi-décembre. Dès lors, des démarches avaient été entreprises auprès de la CAHB. Cette fois, la fédération locale a pris toutes les précautions en confirmant sa participation dès hier, et en demandant un accusé de réception de la fédération malgache.
En marge de cette échéance, la présence des équipes réunionnaises de Saint-Gilles vient donc à point nommé. Prévue du 10 au 14 mars, leur venue permettra aux sélections mauriciennes de mettre la touche finale à leur préparation. Qui plus est, les équipes de clubs entameront la Republic Cup à la mi-mars.
Par ailleurs, le coup d’envoi de la saison a été donné le week-end dernier avec un festival tenu le week-end dernier au gymnase de Phoenix. Chez les hommes, l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, championne nationale en 17 occasions, a déjà annoncé la couleur. Après avoir dominé les Curepipe Rangers en demi-finales, l’équipe des villes soeurs a pris la mesure du Plaisance HBC en finale sur le score de 15-4. La troisième place est revenue à l’Association Sportive Vacoas-Phoenix, vainqueur facile des Rangers. Sept équipes avaient participé à ce festival, les trois autres étant Curepipe Blue Star, le Curepipe Starlight et la sélection de la CJSOI. Du côté féminin, Curepipe Rangers a bénéficié du forfait du Plaisance HBC en finale. La médaille de bronze est revenue au Curepipe Starlight, qui a pris la mesure de l’USBBRH sur le score de 10-7.
Dans un autre ordre d’idées, il est à noter que la période de mutation s’est achevée et les Rangers font la bonne opération en obtenant les services de cinq éléments, dont quatre de l’ASPL 2000, à savoir le gardien de but de la présélection nationale Stephan Douce, Clifford Perrine, Jefferson Drack et Fabrice Back. Le cinquième joueur est Dylan Chuttoo, qui était en action au sein du Plaisance HBC.
Deux joueurs de la vieille garde ont également changé d’air. Thierry Étrange quitte le Curepipe Starlight pour retrouver ses anciens partenaires de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, tandis que Ludovic Carré prend ses distances de l’équipe des villes soeurs pour se joindre à l’Association Sportive Vacoas-Phoenix.
Du côté féminin, les deux seules mutations concernent Béatrice Wahed et Annick L’Utile. La première nommée vient renforcer les rangs de l’USBBRH, après avoir défendu les couleurs du Curepipe Starlight, alors que la gardienne de but de la présélection nationale quitte le Curepipe Starlight pour se joindre aux Curepipe Rangers.