À l’issue des rencontres disputées le week-end dernier au gymnase de Phoenix, l’équipe de la capitale se retrouve au même niveau que son adversaire du jour avec 14 points, soit deux de plus que l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, qui a toutefois disputé un match de moins. Pourtant, le Curepipe Starlight semblait avoir fait le plus difficile en menant sereinement à la mi-temps (14-8). Loin de jeter les armes, l’ASPL 2000 revenait à la charge en seconde période pour arracher le nul (22-22).
L’autre rencontre masculine a favorisé les desseins de Curepipe Versailles. Opposés à l’Association Sportive Vacoas-Phoenix, les Curepipiens ont fait la différence (20-16) après avoir été menés 8-9 à la mi-temps. Cette victoire permet à Curepipe Versailles de croire en une qualification pour les play-offs. Par contre, la situation se corse pour l’ASVP, auteur de performances en dents de scie.
Du côté féminin, la rencontre au sommet a souri à l’USBBRH. Cette équipe a aligné un quatrième succès d’affilée en disposant du BBRH Plaisance HBC sur le score de 22-18. Elle possédait déjà quatre buts d’avance à la mi-temps (10-6). Quant au Cercle de Joachim, il s’est offert un succès à l’arraché (16-15) aux dépens de Trou-aux-Biches, après avoir mené 6-5 à la pause. L’équipe de Joachim décroche ainsi son deuxième succès en quatre sorties.
La compétition se poursuit cet après-midi avec les rencontres Curepipe Starlight/ASPL 2000 (féminin) à 16h et Curepipe Starlight/BBRH Plaisance HBC (masculin) à 17h30. Demain matin (9h), un intéressant Curepipe Versailles/ASPL 2000 chez les hommes sera à l’affiche et sera suivi d’un débat Bambous/Trou-aux-Biches du côté féminin à 10h30.
Par ailleurs, le comité disciplinaire chargé de faire la lumière sur les incidents survenus lors de la mi-temps de la rencontre USBBRH/BBRH Plaisance HBC se réunira finalement aujourd’hui. Ce comité composé de quatre membres du comité directeur de l’Association mauricienne de handball (AMH), à savoir Melissa Furlong, Yoni Jolicoeur, Daniel Malabar et Alexandre Maurice, n’avait pu se réunir lundi dernier.
Dans un autre ordre d’idées, il est à noter que deux stages se sont déroulés ces derniers jours au gymnase de Phoenix. Ils étaient conduits par l’Égyptien Khaled Hammouda et le Réunionnais Stéphane Errapah.