La troisième journée du championnat national de handball qui s’est tenue durant le week-end a vu la victoire de l’Association Sportive de Vacoas-Phœnix aux dépens de l’Union Beau Bassin Rose-Hill 33-32. Ce résultat permet à l’ASVP de partager la première place du classement avec le champion en titre, le Curepipe Starlight Sporting Club, qui s’est imposé facilement face au Plaisance SC (40-15). En féminin, l’USBBRH a signé sa sixième victoire d’affilée, contre l’ASVP (28-12).

La rencontre entre l’ASVP et l’USBBRH constituait le premier choc de la manche retour du championnat. Alors que le match aller s’était incorrectement soldé sur un match nul, cette fois, la victoire bien est revenue aux Vacoassiens. Alors que l’USBBRH s’est présenté avec un effectif réduit, l’ASVP avait un banc garni. Dès les premières minutes du match, la bande à Jason Chellen, entraîneur de l’ASVP, a imposé son rythme, mais se faisait remonter par les rouges et blanc (3-1, 3-2, 3-3, 4-4, 5-5). Les coéquipiers de Jean-Paul Shadrac, capitaine de l’USBBRH, n’ont pas démérité dans la première période et sont rentrés au vestiaire avec un seul but de retard soit 12-13.

Au retour du vestiaire, l’USBBRH a encaissé cinq buts en trois minutes (19-16, 19-17, 19-19, 19-20 et 19-21). Et en l’espace de 10 minutes, la tâche s’est compliquée davantage avec les expulsions de Pascal Valéry (trois fois deux minutes) et de David Malié (rouge direct pour un geste antisportif). L’USBBRH sans ressource sur le banc, les coéquipiers du Malgache Patrick Ravelomanantsoa n’avaient qu’à assurer la victoire (33-32). Néanmoins, il faut souligner la détermination et la combativité des joueurs des villes sœurs.

« Tout au long du match, nous étions plus forts que notre adversaire, que ce soit en défense ou attaque. Contrairement à la finale de la Coupe de la République contre le CSSC, nous avons géré les cinq dernières minutes, et je pense que c’est cela qui a fait la différence. La victoire pouvait revenir à l’USBBRH mais, malheureusement, David Malié a écopé de ce carton rouge. Avec le peu de joueurs que l’USBBRH a dans son effectif, cette équipe arrive à sortir ce genre de prestation. Ils ont mon respect total car ils ont pu tenir jusqu’à la dernière minute », fait ressortir Jason Chellen.

Quant à Jean-Paul Shadrac, il se dit « fier que ses coéquipiers se sont donnés au maximum. Une nouvelle fois, nous perdons ce match sur des faits de jeu, comme les deux cartons rouges. Par ailleurs, à une minute avant la fin du match, l’arbitre siffle une faute contre moi, ce qui m’exclut pour deux minutes », souligne celui qui a peut-être joué son dernier match contre l’ASVP avec l’USBBRH car, courtisé par certains club réunionnais, le handballeur de 28 ans risque de mettre le cap vers La Réunion en juillet. « L’USBBRH a besoin d’un entraîneur avec un gros caractère pour diriger le club. Ce n’est pas facile de pouvoir gérer une équipe comme la nôtre, mais je pense qu’un tel coach sera à notre avantage pour les prochaines saisons », conclut-il.

En féminin, l’USBBRH a enchaîné une nouvelle victoire face à l’ASVP (28-12). En revanche, le match entre le Plaisance SC et les Curepipe Rangers, qui devait avoir lieu samedi à 20h, a été renvoyé au 4 juin à 19h30. Reste que la presse, du moins Le Mauricien, n’a à aucun moment été informée de ce changement.