Ils ont débarqué à Maurice, hier matin, et en dépit de la fatigue, les Croates étaient bien présents dans la soirée pour assurer le spectacle face à la sélection nationale, au gymnase de Phoenix. Une victoire de 35 à 28 pour cette formation composée d’anciens champions d’Europe de club et surtout d’un certain Niksa Kaleb, champion olympique 2004 à Athènes en Grèce. L’autre médaillé olympique, nommément Goran Sprem, crédité d’un des plus beau but de l’histoire, marqué pendant ces mêmes Jeux, n’a pu faire le déplacement pour des raisons professionnelles. Du côté mauricien, on se dit satisfait de cette performance en attendant les deux autres matches prévus face à ces même Croates, mercredi et vendredi, au gymnase de Phoenix toujours.
Les Croates n’ont certes plus leurs jambes de 20 ans, mais hier soir au gymnase de Phoenix, ils ont livré un match de bon niveau face à une combative formation mauricienne. Avec un jeu bien construit, les Croates n’ont pas vriament eu de gros problème pour imposer leur jeu. Bien organisés et surtout très rapides sur les contres, ils ont su profiter des erreurs défensives des locaux pour marquer 35 buts. Maurice a elle tout donné dans ce match et a fait preuve de beaucoup de bonne volonté. Ce sont même les locaux qui ont ouvert la marque grâce à Cédric Kistohurry. Après avoir essayé de faire jeu égal avec les Croates, les Mauriciens sont rentrés aux vestiaires avec un but de retard (16-17). Tout juste après la pause, ils ont égalisé et ont même pris l’avantage pour mener 20-19. Ce sera du reste la seule et unique fois du match.
Pour Niksa Kaleb, c’était un match plaisant. Il n’empêche, a-t-il indiqué que la fatigue a pesé dans les jambes. Car il a indiqué que ses coéquipiers et lui sont arrivés hier matin et qu’il fallait être très prudent pour éviter de se blesser. « Nous avons joué très concentrer et nous avons pu développer notre jeu petit à petit. Nous sommes contents de notre prestation et j’espère que le public à apprécier », a-t-il déclaré. Selon lui, Maurice possède de bons joueurs, mais ils gagneraient à jouer plus vite. Il est aussi d’avis que Maurice se base trop sur un jeu directe et qu’il n’y a pas assez de mobilité.
Parlant de sa médaille olympique de 2004, Niksa Kaleb a indiqué que cela a été le plus grand moment de sa carrière et que les souvenirs sont impérissables. Il a ajouté que c’est la dernière fois que son pays s’est imposé en finale d’une compétition majeur. Actuellement, il joue pour le plaisir et est engagé dans des matches pour les joueurs de plus de 35 ans. Soulignons que ce joueur a aussi été Champion du monde en 2003 au Portugal et médaillé d’argent en 2005 au Tunisie. Il a aussi remporté la Coupe d’Europe avec son club de Metkovic, tourt comme Mihovil Stimac  et Neno Boban.
Côté Mauricien, l’entraîneur Français Dominique Filleul s’est dit satisfait de l’état d’esprit de ses joueurs. « Je suis fier des garçons, car avant le match je leur avait demandé de l’engagement physique, beaucoup de volonté et un bon état d’esprit. C’est ce qu’ils ont fait », a-t-il déclaré. Il n’empêche, a-t-il ajouté, qu’il y a eu quelques erreurs défensives qui ont coûté cher. Mais dans l’ensemble, il a trouvé que c’était un bon match et que Maurice n’a surtout pas à rougir de cette défaite.
Avec deux autres matches à venir, Dominique Fileul dira que les joueurs auront la chance de vivre une période très intense face à des adversaires de très haut niveau. Selon lui,  ce genre de confrontation ne peut qu’être bénéfique pour la suite de la préparation. « C’était une bonne préparation en vue des Jeux des Iles de l’océan Indien. Je maintiens que si nous continuons à travailler avec ce même état d’esprit, nous serons sur la plus haute marche de ces Jeux, l’année prochain, à La Réunion », a-t-il indiqué.
Parlant de la prestation de Pascal Arokeum qui évolue dans le championnat réunionnais, Dominique Fileul a trouvé que le joueur a apporté un plus au groupe et que l’expérience des grands matches lui a permis d’être d’un grand apport à la sélection nationale.