La médaille d’argent pour la sélection masculine, le bronze pour la sélection féminine : tel est le bilan des représentants mauriciens lors de la deuxième édition du Challenge Trophy de handball. Au Palais des Sports de Mahamasina à Tananarive, la victoire finale est revenue aux deux équipes malgaches. La sélection masculine disposant de celle de Maurice (29-20) et la sélection féminine étrillant celle des Comores sur le score de 51-21.
Les sélections de la Grande île défendront les couleurs de la zone 7 au niveau continental. « C’est bien de ravir un titre à domicile. Les joueuses ont suivi les consignes et ont répondu positivement durant la compétition », a d’ailleurs indiqué Andriamaherizo, entraîneur de la sélection féminine. Une sélection qui a survolé la finale, surtout lors de la seconde tranche. À la mi-temps, les Comoriennes étaient encore dans le coup avec rien que sept buts de retard (6-13).
Du côté mauricien, on regrette cette défaite au couteau en demi-finales face aux Comores. Toutefois, le succès, certes étriqué de 35-34 lors du match de classement aux dépens des Seychelles, est venu atténuer ces regrets. Un succès acquis au cours des toutes dernières secondes avec une réalisation de la Rodriguaise Liliana Perrine. Qui plus est, cette joueuse a décroché la palme de meilleure buteuse de la compétition avec 57 réalisations à son actif.
« Liliana a été notre plus grosse satisfaction et a fortement impressionné le délégué de la fédération internationale. Sa compatriote Florinette Cupidon s’est également montrée à la hauteur, de même que la gardienne de but Pascale Denis, auteur de plusieurs arrêts décisifs, et Laëticia Lejeune, irréprochable dans son rôle de pivot », soutient l’entraîneur Sanjay Dabydin.
Tout en avançant que cette médaille de bronze constitue « une motivation », ce dernier estime que cette sélection fera face à de belles perspectives. « Nous avons pris le pari de faire confiance à des jeunes de 15-16 ans qui ont affronté des joueuses plus âgées. Si elles gagneront en expérience en intégrant des clubs, elles seront alors mûres et aguerries pour la prochaine édition de cette compétition dans deux ans. »
Du côté masculin, la première mi-temps de la finale face à Madagascar a été fatale pour les Mauriciens. Avec onze buts de retard (9-20), ils ont vainement couru après le score en seconde mi-temps. « Face à un public tout acquis à la cause des Malgaches, mes joueurs ont paniqué. Il leur a également manqué un peu d’expérience. Quoi qu’il en soit, je suis certain que nous n’avons rien à envier aux Malgaches. Si cette finale s’était déroulée à Maurice, nous l’aurions sans nul doute remportée », fait ressortir Burty Caramsing.
S’il demeure indécis quant à la suite de sa carrière, l’entraîneur de cette sélection souligne que Dylan Chuttoo et Damien Laventure peuvent être considérés respectivement comme les meilleurs gardien et défenseur de ce tournoi. Aux dirigeants de l’Association mauricienne de handball de définir d’autres objectifs pour ces jeunes afin d’assurer la relève de cette discipline. Aux Seychelles dans deux ans, la plus haute marche du podium pourra alors devenir une réalité.
———————————————————————————————————————————
Les malheurs de Burty Caramsing
Burty Caramsing n’oubliera pas de sitôt ce déplacement à Madagascar. À l’issue de la finale, l’entraîneur de la sélection masculine devait constater que son sac, posé sur le banc, avait disparu. S’y trouvaient son passeport, sa carte d’identité, ses cartes de crédit et une somme d’argent. Il devait effectuer des démarches auprès de l’Ambassade de Maurice à Madagascar pour obtenir des documents de voyage et, de ce fait, n’a regagné le pays que mardi dernier, soit deux jours après les autres membres de la délégation.
———————————————————————————————————————————
Sélection 98/Sélection Challenge Trophy aujourd’hui
Après son périple malgache, la sélection masculine affrontera celle qui était en action lors des Jeux des îles de 1998. Une rencontre amicale qui se déroulera aujourd’hui à partir de 18h30 au gymnase de Phoenix. Au sein de cette sélection de 1998, médaillée de bronze aux Jeux des îles, on retrouvera notamment Thierry Étrange, Ludovic Carré, Jimmy Anthony et Sanjay Dabydin. Par ailleurs, un festival de beach handball se déroulera demain de 9h à 18h à Flic-en-Flac.