Forte de son écrasante victoire aux dépens de l’ASPL 2000 sur le score de 77-6 et avec le score de parité (15-15) qui a sanctionné le débat entre ses principaux challengers que sont le BBRH Plaisance HBC et le Curepipe Starlight, l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill a fait un pas de géant vers une nouvelle consécration dans le championnat féminin de handball. Le titre pourra être virtuellement acquis dès dimanche (12h) en cas de succès face au BBRH Plaisance HBC.
Régulière depuis l’amorce de cette compétition et avec 24 points au compteur pour huit rencontres disputées, l’USBBRH n’a finalement besoin que de trois points lors de ses deux dernières sorties pour se retrouver hors d’atteinte. La force de frappe de cette formation a été de nouveau démontrée dimanche dernier au gymnase de Phoenix face à une équipe de la capitale qui n’a en aucune façon pu soutenir la comparaison. D’ailleurs, le résultat de cette rencontre équivaut à un des scores les plus lourds enregistrés jusqu’ici.
La capitaine Sandra Petit a montré le bon exemple en signant 16 buts. Les Malgaches Hélène et Andréa n’ont pas été en reste avec 12 et 10 réalisations respectivement à leur actif. Les autres buts ont été inscrits par Christina Lafrance, Géraldine Victor et Sharone André (7), Ketty Boudou et Shirley Gopee (6), Karen Boudou (4) et Christelle Momus (2). L’ASPL a limité les dégâts par l’entremise de Deborah Denis (7) et Jilanie Durhône (2).
De leur côté, le BBRH Plaisance HBC et le Curepipe Starlight étaient conscients qu’un succès était impératif afin de pouvoir contrecarrer jusqu’au bout les intentions de l’USBBRH. Mais voilà, le duel indécis, avec un avantage d’un but (7-6) pour les Curepipiennes à la pause, s’est finalement achevé sur un résultat nul. De ce fait, la formation de Plaisance conserve la deuxième place, avec toutefois un match de plus que le Curepipe Starlight.
Les buts de cette dernière formation ont été inscrits par Cindy Ji (6), Axelle Julie (3), Sheron Raboude et Charonne Caramsing (2), Aurélie Patient et Sandrine d’Autruche (1). De leur côté, Sandrine Roussel (6), Estelle Jules (4), Élodie Jules (3) et Marjorie Colin (2) ont trouvé le chemin des filets pour le BBRH Plaisance HBC. Une autre rencontre comptant pour cette compétition se déroulera dimanche et opposera Joachim à Trou-aux-Biches.
Chez les hommes, au niveau des play-offs, l’USBBRH poursuit allégrement son chemin vers un nouveau sacre. Face à l’ASPL 2000, la bande à Jean-Michel Poitevin a évolué quelques crans au-dessus pour s’imposer 36-16 (mi-temps 12-6). Cédric Kistohurry s’est de nouveau le plus percutant avec 14 buts à son actif. Les autres buteurs ont été Michel Verchères (5), Stephano Lagarde, Jean-François Lamarque, Jean-Noël Lagarde et David Malié (3), Linley Desvaux (2), Jordan L’Aiguille et Olivier Lafolle (1).
La réplique de l’ASPL 2000 est venue de Davis Herry et Fabrice Back (5), Christopher Moses (4), Kerry Roussety et Nicolas Veerapen (1). Face à ce parcours sans faute de l’USBBRH, le Curepipe Starlight tentera de soutenir le tempo en affrontant le BBRH Plaisance HBC ce samedi (17h).
Les play-downs au niveau masculin se sont également poursuivis. Roches Brunes Wolf a ainsi pris la mesure de Curepipe Blue Star (27-15) après avoir mené 12-6 à la pause. Cette dernière formation sera de nouveau en action dimanche (9 h) face à Trou-aux-Biches.