Si le statu quo demeure quant au flou entourant la qualification directe des sélections malgaches pour la phase finale des Jeux d’Afrique, voilà que la Fédération malgache de handball (FMH) est sortie de son mutisme. Dans une déclaration à l’express de Madagascar, le président de cette instance, Fidèle Razafintsalama, maintient qu’aucun pays n’avait confirmé sa participation à la date butoir, soit le 10 janvier dernier, et que l’Association mauricienne de handball (AMH) ne s’est manifestée que mercredi dernier. Il avance également que la Grande île n’a rien à voir avec la décision prise par la Confédération africaine de handball (CAHB).
Dans un premier temps, Fidèle fait ressortir que la FMH a reçu le même courrier que l’AMH. Ce courrier expédié par la CAHB fait état de la qualification directe des deux sélections de la Grande île. « C’est une décision prise lors du congrès de l’instance africaine sans le représentant malgache. Donc, je crois que Madagascar n’a rien à voir avec cette décision ». Par la suite, le président de la FMH affirme qu’aucun pays n’avait confirmé sa participation à la date butoir. « Dommage pour Maurice qui s’est manifestée tardivement. Il a confirmé sa participation mercredi dernier et c’était déjà trop tard. La CAHB avait déjà pris sa décision », souligne-t-il.
Reste que du côté de l’AMH, on maintient, avec preuves à l’appui, que la confirmation de la participation avait été expédiée le 18 décembre dernier. Depuis l’annonce de cette qualification directe, la CAHB a été alertée, mais jusqu’ici cette instance ne s’est pas manifestée. Entre-temps, les sélections mauriciennes, déjà finalisées, demeurent dans l’expectative. D’autant que le déplacement dans la Grande île était prévue lundi prochain.