Le fait marquant de la troisième journée de compétition dans le cadre du Challenge Trophy en handball demeure le tonitruant succès de la sélection féminine -20 ans de Madagascar.
Au gymnase de Phoenix hier après-midi, les handballeuses de la Grande île, tout en s’accordant une balade de santé, ont trouvé le chemin des filets en 64 occasions, soit plus d’un but par minute en 60 minutes de jeu. Les Malgaches retrouveront les Comoriennes lors de la seconde demi-finale cet après-midi, et on peut bien se demander à quelle sauce ces dernières seront de nouveau mangées.
Si Madagascar a terminé en tête à l’issue de la première phase, les deux autres équipes en action, à savoir Maurice et les Seychelles, avaient intérêt à l’éviter en demi-finales. D’où l’importance d’un succès hier, surtout pour les Mauriciennes, qui avaient connu deux défaites jusque-là.
Au courage et forte de l’efficacité de Liliana Perrine, auteur de neuf des quatorze buts, la bande à Sanjay Dabydin-Sheron Raboude-Amoordon est parvenue à ses fins (14-13), non sans avoir souffert jusqu’au coup de sifflet final. Néanmoins, ce succès à l’arraché permet à Laëticia Lejeune et ses camarades de terminer à la troisième place et de retrouver ces mêmes Seychelloises lors de la première demi-finale cet après-midi. Dans le camp mauricien, on ose espérer que cette première victoire dans une compétition internationale servira de déclic et que le coup sera jouable pour l’obtention du visa pour la finale.
Par contre, la sélection masculine de Maurice n’a pu repousser les assauts des Comoriens. Après un début de tournoi prometteur, marqué par un succès aux dépens des Seychelles, les Mauriciens semblent connaître un passage à vide. « Les joueurs sont volontaires et motivés certes, mais ils souffrent d’un manque d’expérience », analyse l’entraîneur Cédric Kistohurry. Le remake Maurice/Comores sera à l’affiche aujourd’hui, mais Cédric Kistohurry s’attend que ses protégés montrent un visage plus serein.
« Cette fois, l’’enjeu sera différent, avec une place en finale pour le vainqueur. Il s’agira de tenir le coup physiquement et de se montrer encore plus motivés. Nous y allons pour gagner ». Reste qu’il faudra avoir un oeil particulier sur le virevoltant comorien Ayad Daoui, auteur de 12 buts hier, et faire montre de plus de précision dans les tentatives.
Si la sélection mauricienne avait pris un léger ascendant (6-4) après 13 minutes de jeu, les Comoriens devaient vite renverser la situation en leur faveur. Après une égalisation à 7-7, ils se détachaient irrémédiablement pour se retrouver avec neuf buts d’avance (18-9) à la mi-temps. Le carton rouge concédé par Damien Laventure en seconde période n’arrangeait guère la situation et l’équipe visiteuse s’imposait confortablement (33-20), s’offrant ainsi une victoire psychologique avant le nouveau face-à-face de cet après-midi.
Quant aux Malgaches, ils ont confirmé leur belle santé actuelle en dominant les Seychelles lors du match de clôture. Ils devraient en toute logique réciter la même partition ce soir.