Après l’épisode des derniers Jeux des îles, l’Association mauricienne de handball (AMH) veut adopter une nouvelle orientation pour cette discipline à travers un plan de quatre ans.
Le plan élaboré par les membres de la fédération a été présenté au ministre de la Jeunesse et des Sports, Yogida Sawmynaden, le 7 septembre dernier. Les grandes lignes ont été élaborées au cours d’un point de presse tenu la semaine dernière et qui comprenait les principaux dirigeants de l’AMH, à savoir Daniel Gérard, Christian Francis et Jimmy Anthony.
« Le Premier ministre et le ministre de la Jeunesse et des Sports ont dit leur préoccupation concernant la prestation des sports collectifs aux Jeux des îles. Ils ont fait remarquer que des moyens financiers seront mis à la disposition de ces disciplines afin qu’elles remontent la pente. D’où ce plan de restructuration afin de rendre nos différentes sélections plus compétitives, de consolider la base à travers le mini handball dans les écoles primaires, l’augmentation du nombre d’entraîneurs qualifiés, d’arbitres et de licenciés », a souligné Daniel Gérard, président de l’AMH.
Ce plan de quatre ans bénéficiera donc du soutien du ministère de la Jeunesse et des Sports, de celui de l’Éducation, de la Mauritius Secondary Schools Sports Association, des municipalités et des conseils de districts.
Dans le cadre de l’initiation, de la détection et de la tenue des compétitions intercollèges et des Jeux des Jeunes, il est prévu que deux entraîneurs soient attachés au MJS sous contrat ou sur une base permanente. L’AMH propose également qu’une somme annuelle de Rs 200 000 soit accordée aux différentes équipes afin qu’elles puissent fonctionner convenablement.
Toutefois, ces équipes devront respecter quelques critères, notamment être enregistrées auprès du MJS, de la fédération et du Registrar, avoir un lieu d’entraînement, des équipes seniors masculine et féminine, des équipes -13 ans, -15 ans, -17 ans et une école pour les plus jeunes.
Deux entraîneurs de niveau 2, quatre de niveau 1 et quatre pour l’initiation, de même qu’un binôme d’arbitres pour chaque catégorie devront être attachés aux équipes. Ces équipes pourront également bénéficier des gymnases des State Secondary Schools pour leurs séances d’entraînement.
L’AMH préconise également que les sélections des différents groupes d’âge participent à des compétitions internationales telles que les Jeux d’Afrique, les Jeux du Commonwealth, les Jeux des îles, les Jeux de la CJSOI et le Challenge Trophy. De plus, elle contribuera une somme de Rs 100 000 pour les équipes championnes en vue de leur participation à la Coupe des clubs de l’océan Indien.
Le plan de quatre ans prévoit aussi l’embauche d’un directeur technique national à plein temps. Le beach handball sera revalorisé, surtout dans l’optique de la candidature de Maurice pour l’organisation d’une compétition mondiale des -17 ans. Une requête a été faite au MJS pour l’obtention d’un site permanent pour les compétitions et séances d’entraînement.