Une belle page du handball mauricien avait été écrite par la sélection masculine 2010 lors du Challenge Trophy. Deux ans après, Maurice maintiendra-t-elle sa suprématie dans cette compétition réservée aux pays de la zone 7 ? Reste que les données seront cette fois différentes, avec surtout une compétition qui se déroulera à Madagascar et où l’équipe hôte bénéficiera de l’apport de tout un public acquis à sa cause.
C’est en décembre de l’année dernière que des regroupements ont été effectués, avant que 26 éléments ne soient conviés au début de cette aventure à la mi-janvier. Sous les ordres du tandem Burty Caramsing-Cédric Kistohurry, ils ont ainsi appris leurs gammes au fil des semaines. Et ce, avant que le groupe ne soit réduit à quatorze joueurs, tout en incluant trois éléments de Rodrigues, à savoir Claudarel Botchar, Nixon Azie et Frédérick Félicité.
Des éléments qui ont fait bonne impression jusqu’ici, si on tient en considération les dires de Burty Caramsing. « Ils se sont vite intégrés au groupe et ont été rapidement mis dans le bain. Les trois sont physiquement très forts et deux d’entre eux possèdent une technique intéressante. »
Outre ces trois joueurs de Rodrigues, les deux entraîneurs peuvent compter sur des éléments ayant côtoyé le championnat local au sein de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill, du Curepipe Starlight, de l’Association Sportive Vacoas-Phoenix et de l’ASPL 2000. Un fait non-négligeable pour aspirer damer le pion à des Malgaches avides de laver l’affront de 2010.
« Nous avons sous la main un groupe soudé et solidaire. C’est cet esprit d’équipe qui fera notre force », avance également Burty Caramsing. Ce dernier se réjouit également des progrès réalisés par sa troupe au cours des dernières semaines.
« Au début de notre préparation, nous concédions par exemple huit à neuf buts au Curepipe Starlight. Ces derniers temps, cet écart s’est réduit à trois buts. De plus, nous avons disposé de Plaisance par sept buts. Cela démontre que les joueurs évoluent avec beaucoup plus de confiance. »
Si le désir de conserver la suprématie au niveau de la zone 7 perdure, il n’en demeure pas moins que la concurrence s’annonce rude. « Il nous faudra procéder étape par étape et surtout ne sous-estimer aucun adversaire. Madagascar s’annonce certes comme l’adversaire le plus costaud, mais les Seychellois sont en progression, alors que les Comoriens demeurent les inconnus du tournoi », fait ressortir Burty Caramsing.
Quoi qu’il en soit, l’objectif visé sera d’atteindre la finale. Surtout avec un groupe qualifié de solide défensivement et qui misera sur le côté physique. La première sortie face aux Comoriens lundi permettra de se faire une meilleure idée du potentiel et des intentions des représentants mauriciens. Le compte à rebours ne fait donc que commencer.
———————————————————————————————————————————
La sélection mauricienne
Joueurs : Stephen Louis, Dylannn Chuttoo, David Drack, Stephano Douce, Fabrice Back, Joefferson Drack, Damien Laventure, Ludovic Vinglassalon, Guillaume Mariolle, Jonathan Martin, Dean Kong, Claudarel Botchar, Nixon Axie et Frédérick Félicité
Entraîneurs : Burty Caramsing et Cedric Kistohurry
———————————————————————————————————————————
Les rencontres
Lundi : Maurice/Comores et Seychelles/Madagascar
Mardi : Maurice/Madagascar et Seychelles/Comores
Mercredi : Maurice/Seychelles et Comores/Madagascar
Jeudi : Demi-finales
Vendredi : Match de classement et finale