Le comité disciplinaire de l’Association mauricienne de handball (AMH) a encore frappé fort. Après Nicolas Brunette du BBRH Plaisance HBC qui avait écopé de dix matches de suspension en août dernier, cette fois, Yannick Couti a été plus lourdement sanctionné. Le joueur de l’Union Sportive Beau Bassin Rose-Hill a ainsi écopé de douze matches de suspension.
Comme sa sanction prend immédiatement effet et est appliquée tant pour les rencontres au niveau local et qu’international, Yannick Couti ne sera donc pas en action lors de la Coupe des clubs de l’océan Indien qui se déroulera à Maurice du 8 au 12 novembre.
« En prenant cette décision, nous avons voulu envoyer un nouveau signal fort. Il faut que les joueurs comprennent que le handball se pratique dans le respect des autres et qu’il existe d’autres forums pour contester les décisions des arbitres. Nous avons ainsi appliqué la sanction maximale, d’autant que ce joueur en est à sa deuxième incartade », explique Daniel Gérard, président de l’AMH.
Il est reproché à Yannick Couti d’avoir bousculé l’arbitre Giovanni Victorien lors de la rencontre des play-offs entre l’USBBRH et le Curepipe Starlight le 6 octobre dernier. Le n°10 de l’équipe des villes soeurs avait auparavant été sanctionné d’un troisième avertissement, équivalent à un carton rouge, et il avait alors regagné les gradins.
Par la suite, lors d’un temps mort demandé par Jean-Michel Poitevin, entraîneur de l’USBBRH, à trois secondes de la fin du match, Yannick Couti s’était précipité sur le terrain, pensant sans doute que la rencontre était terminée. Il devait alors commettre cet acte répréhensible envers l’arbitre et devait être énergiquement rappelé à l’ordre par ses coéquipiers.
Ce geste irréfléchi le condamne donc à suivre des gradins la prestation de son équipe lors de la CCOI.