Les handisports auront à bien s’affûter en vue d’une saison 2020 chargée

La Visually Handicapped Persons Sports Federation (VHPSF) a finalisé le calendrier officiel de cette saison 2020 la semaine dernière. Quelques nouveaux projets sont en cours, notamment l’initiation au tennis pour aveugles et la natation pour aveugles. Le plus important cette saison sera le dépistage oculaire, la détection, la classification des athlètes, mais surtout les rencontres internationales pour les disciplines paralympiques telles que le judo pour aveugles, l’athlétisme et le goalball. Nous retrouvons également un peu plus de compétitions de football 5/7 a-side au calendrier de cette année.

Le seul représentant local du judo pour aveugles est Richard Souci (T12), qui évolue dans la catégorie des 90 kg. Il a encore une possibilité de prendre part aux Jeux Paralympiques de Tokyo 2020 cette année en tentant sa dernière chance de qualification lors des prochains championnats internationaux de judo à Londres le mois prochain. « Nous essayerons d’obtenir une qualification en nous rendant à Londres. Nous ferons également une détection à travers l’île pour les mal voyants en respectant les nouveaux paramètres établis par la fédération internationale. Nous aurons ainsi de nouveaux adhérents dans les diverses disciplines que nous pratiquons à la Visually Handicapped Persons Sports Federation », fait ressortir l’entraîneur national, Jean Ian Permal.

L’autre objectif important sera d’obtenir les minima en athlétisme et au goalball dans le cadre des Jeux Paralympiques de Tokyo 2020. Pour cela, Jean Ian Permal soutient qu’il souhaite que les athlètes puissent prendre part aux différentes rencontres internationales afin de mettre toutes les chances de leur côté. « Notre participation aux compétitions internationales ne servirait pas uniquement à obtenir une classification, mais à rehausser le niveau des athlètes locaux. Pour nous, le travail continue cette année et nous ne perdons pas de vue nos objectifs », souligne Jean Ian Permal.
A noter qu’une première prise de contact entre entraîneurs et athlètes a déjà eu lieu en fin du mois dernier.