Special Olympics Mauritius (SOM) a organisé samedi dernier à Rose-Hill un Family Health Forum en collaboration avec la Mentally Handicapped Persons Sports Federation. D’autres instances telles que le ministère de la Sécurité sociale, la National Solidarity and Reform Institution et le ministère de la Jeunesse et des Sports étaient représentées. Le Lions Club de Curepipe s’est également joint au comité organisateur pour cet événement qui a regroupé quelque 150 parents et athlètes.
Tout comme récemment à Rodrigues, SOM vise à travers ce programme à faciliter la vie des personnes ayant une déficience intellectuelle. Des psychologues, experts en nutrition, différents spécialistes de la santé, interviennent afin de bien faire comprendre aux parents principalement l’importance de l’autonomie des athlètes handicapés.
Une interaction entre les spécialistes et les parents présents a conclu la journée. « Nous avons voulu faire découvrir la capacité de ces jeunes. Les athlètes ont aussi eu droit à un check-up médical sur place », fait ressortir Jean-Marie Malepa.
Notons par ailleurs la tenue d’une rencontre du Mauritius Paralympic Committee vendredi dernier pour finaliser les nouvelles lois en accord avec la Sports Act 2013. Le projet de Sport Élite a également été discuté. « Il n’y a que les performances qui seront prises en considération. Nous avons déjà quelques noms et nous mettrons l’accent également sur les brevets d’État pour le handisport », laisse entendre le président du MPC.