Une bonne nouvelle pour la Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED) et l’athlète Brandy Perrine, qui a participé aux World Para Athletics Championships du 14 au 23 juillet 2017 à Londres. La compagnie MC Vision vient en aide à la handisportive sous la forme d’un parrainage à hauteur de Rs 400 000.
La Rose-Hillienne Brandy Perrine — 18 ans et étudiante au collège St Andrew’s — qui vient tout juste de rentrer d’une participation aux Mondiaux 2017, pourra en partie (Rs 300 000) utiliser son sponsorship pour l’achat d’un nouveau fauteuil roulant professionnel adapté à sa taille. Avec l’aide de la PHYSFED, elle a pu trouver un fabricant lors de son séjour à Londres.
Lors de l’Open d’athlétisme tenu au stade Germain-Comarmond le week-end dernier, Brandy Perrine, qui participe aux courses de sprint depuis l’année dernière, avait déclaré forfait, ayant contracté une blessure à l’épaule gauche dans la capitale britannique. À Londres, elle était engagée aux 100 m et 200 m, où elle a réalisé des chronos de 18″15 et 31″70 respectivement dans la catégorie T54.
« Mon plus beau souvenir durant ces Mondiaux est que je me suis retrouvée dans la même série que la championne du monde, l’Américaine Tatyana McFadden, au 200 m. Nous nous sommes croisées lors des Jeux Paralympiques de Rio l’année dernière et j’étais déjà émerveillée. L’avoir dans ma série signifiait beaucoup pour moi, car cela me faisait prendre conscience du niveau que j’affrontais et des progrès que j’ai faits depuis. C’est à la fois un sentiment de satisfaction et d’appréhension. » McFadden a raflé la majorité des médailles d’or dans sa catégorie à Londres.
Même si Brandy Perrine n’a pas réalisé de podium à ces World Para Athletics Championships, son objectif était d’améliorer son chrono. Ce qui est chose faite. Au 200 m, elle a amélioré son temps de 1″97. Elle fait ressortir qu’elle a pu facilement gérer son stress comparé à Rio. Les rencontres internationales auxquelles elle a participé, surtout les Grand Prix, ont porté leurs fruits.
« J’étais bien préparée grâce à ma participation aux rencontres internationales. L’expérience est importante quant à la gestion des courses, que ce soit sur le plan physique que mental. J’ai aussi ma petite astuce. Je me détends au son d’une bonne musique avant chacune de mes courses et j’aborde mes courses de manière plus détendue. Mon rêve est de réaliser un jour un podium lors des Mondiaux. »
Elle souhaite maintenant participer aux Jeux du Commonwealth l’année prochaine ainsi qu’aux Jeux des îles de l’océan Indien en 2019. « Je reprendrais l’entraînement des longs parcours, tels que les 800 m et 1500 m, probablement l’année prochaine. Je veux tout essayer. Avec l’aide de mon entraîneur Maxwell Drack, je veux me situer pour me spécialiser dans des épreuves selon mes aptitudes. Je remercie mes sponsors, MC Vision et tous ceux qui croient en moi. »