Maurice participera du 7 au 14 décembre prochain à la Coupe des Clubs Champions de handisport de l’océan Indien (CCCHOI) aux Comores. Selon la présidente du Physically Handicapped Persons Sports Federation (PHYSFED), Véronique Marisson, il va falloir maintenant trouver le financement nécessaire pour permettre à la délégation de 25 personnes de faire le déplacement. Au cas où les démarches n’aboutissent  pas, une équipe restreinte participera tout de même à la compétition.
C’est ce mardi que les membres du PHYSFED se réuniront au United Skills à Rose-Hill pour faire une évaluation de la situation. « Nous avons jusqu’au 10 novembre pour confirmer notre participation et informé le comité organisateur du nombre d’athlètes qui feront le déplacement », a expliqué Véronique Marisson. Selon elle, les clubs concernés par cette compétition seront également présents, ce mardi à Rose-Hill, pour faire part de l’avancée de leurs démarches.
Véronique Marisson a ajouté que peu importe l’issue des discussions et des développements à venir, Maurice sera belle et bien présente aux Comores en décembre prochain. « C’est la 11ème édition de la Coupe des Clubs Champions de Handisport et ce sera la première fois que les Comores abriteront cette compétition. Cela fait que nous devons être présents, afin de donner encore plus d’ampleur à la compétition et aussi ne pas décevoir nos amis comoriens », a-t-elle fait remarquer.
Selon la présidente du PHYSFED, c’est le coût de ce déplacement qui pose problème dans le sens où il n’y a pas de vol directe sur Moroni. Pour rallier les Comores, il faudra transiter soit par La Réunion, soit par Madagascar. Véronique Marisson a ainsi indiqué que c’est vers la Grande Île que les équipes transiteront. Mais là également, a-t-elle ajouté, il faudra compter un transit de quatre jours dans le sens où le jour de leur arrivée à Madagascar, aucun vol n’est prévu sur Moroni. « Cela fait que les équipes mauriciennes auront à prévoir l’hébergement de leurs athlètes pour ces quatre jours. Ce qui alourdi encore plus le budget. A notre niveau, nous avons demandé aux organisateurs comoriens de prendre nos athlètes en charge deux jours avant et deux jours après la compétition. Ils ont accepté, car nous en avions fait autant pour eux, la dernière fois », a souligné Véronique Marisson.
Pour ce qui est des billets d’avion, la PHYSFED contribuera à la hauteur de 50%, a indiqué Véronique Marisson, alors que les clubs auront eux à compléter le budget. « Chaque club se débrouillent à leur niveau, afin de trouver un sponsor, afin qu’il puisse effectuer ce déplacement. Nous espérons de tout coeur que tous ceux concernés puissent réussir dans leurs démarches. Comme je l’ai dit plus haut, nous aurons une idée plus clair de la situation à l’issue de la réunion de mardi que nous aurons justement avec les clubs », a-t-elle fait ressortir.
Par ailleurs, Maurice participera dans les quatre disciplines au programme de cette Coupe des Clubs Champions de Handisports. En basket-ball fauteuil roulant, Maurice sera représentée par la Fraternité mauricienne des Malades et Handicapés (FMMH) laquelle défendra aussi les couleurs mauriciennes en tennis homme. La Curepipe Handisport Association (CHA) sera elle en lice en tennis dames et en pétanque dames. Quant au Dolphin Wheelchair Association (DWA) de Mahébourg, il participera à la compétition de pétanque homme, mais aussi au tournoi de tennis de table masculin (débout et en fauteuil).