La Mentally Handicaped Persons Sports Federation (MHPSF) délèguera une équipe à Rodrigues, cette semaine, pour la tenue d’un stage de formation à l’intention des athlètes en vue des Jeux des Iles de l’océan Indien qui se dérouleront du 1er au 8 août à La Réunion. Cette délégation sera dans l’île à partir de mercredi et sera de retour au pays dimanche soir. Le président de cette fédération et également président de la Mauritius National Paralympic Committee (MNPC), Jean-Marie Malépa, fera le déplacement, tout comme l’entraîneur national Jean-Marie Bhageerathee et son assistante Kristie Thomas. L’athlète Donovan Rabaye sera également du voyage.
Selon Jean-Marie Bhageerathee, Donovan n’avait pu prendre part à la dernière compétition qui s’est tenue à Maurice, dans la mesure où il était souffrant. « Le fait que Donovan est le meilleur athlète au 800m et qu’il excelle aussi en saut en longueur, nous avons décidé de l’emmener à Rodrigues où il aura l’occasion d’effectuer ses tests et ce, aux côtés des huit athlètes rodriguais », a-t-il déclaré. L’entraîneur national a ajouté que les Rodriguais possèdent un énorme potentiel et l’ont prouvé lors des National Paralympic Games (NPG) de l’année dernière, à Maurice.
Jean-Marie Bhageerathee est d’avis que les athlètes féminins sont les plus en vue d’autant qu’elles ont brillé lors des NPG, certaines s’imposant même dans leurs spécialités respectives. Il nous revient qu’ils sont actuellement huit athlètes placés sous la responsabilité de l’entraîneur Fabrice Ramsamy.
D’autre part, Jean-Marie Bhageerathee a souligné qu’une compétition de sélection aura lieu en avril prochain avec la participation des Rodriguais. Des démarches seront aussi enclenchées pour que les sélectionnés puissent participer à un stage de haut niveau en juin prochain à l’étranger avant d’aller à La Réunion.
Jean-Marie Malépa a, lui, expliqué que son objectif à travers ce déplacement et de voir les conditions dans lesquelles le comité régional de Rodrigues fonctionne. « C’est très important de voir si ce comité fonctionne comme il  faut et aussi de voir s’il bénéficie des conditions idéales pour promouvoir le handisports dans l’île », a-t-il fait remarquer. Dans cette optique, il compte également rencontrer les commissaires Ismaël Valimamode et Daniel Baptiste, responsable du dossier Santé et Sports et de la Sécurité sociale respectivement. Jean-Marie Malépa a indiqué qu’il prendra aussi contact avec les ONG pour avoir une idée sur le développement et des facilités offertes aux handicapés intellectuels.