La handisportive Noemi Alphonse, souffrant d’handicaps physiques, a réalisé une grosse performance le week-end dernier aux Émirats Arabes Unis, lors du 7th Sharjah International Open Athletics Meeting, organisée sous l’égide de l’International Paralympics Committee (IPC). Elle a, en effet, décroché une médaille d’argent et une de bronze aux 100m et 200m respectivement, réalisant de plus cinq minima (100m, 200m, 400m, 800m et 1500m) de la catégorie T54 pour les Championnats du monde d’athlétisme, prévus du 14 au 23 juillet à Londres, en Angleterre. Noemi Alphonse s’est également offert les cinq records nationaux de ces distances. Une autre mauricienne, à savoir Ashley Telvave, athlète souffrant d’une déficience intellectuelle, s’est également distinguée avec une médaille de bronze au combiné au 800m. Elle a réalisé les minima de la catégorie T11 pour les Mondiaux de Londres.   
Noemi Alphonse a frappé un gros coup en ce début d’année, elle qui n’avait pu réellement tenter une qualification pour les Jeux paralympiques de l’année dernière pour des raisons que nous connaissons. L’handisportive se dit très contente d’avoir pu réaliser les minima pour les Mondiaux à l’issue de sa toute première compétition. « Je pensais surtout aux 400m vu que je n’étais pas très loin des minima. Mais de là à remporter deux médailles, battre cinq records nationaux et réaliser tous les minima, je ne m’attendais pas à cela. Je suis à la fois surprise et contente », a-t-elle déclaré. Selon elle, c’est le travail effectué au cours de ces deux dernières années qui a payé.
L’handisportive poursuit sa préparation avec le même sérieux et la même détermination en attendant le rendez-vous de juillet. Car son objectif à ces Mondiaux est d’essayer d’améliorer encore les chronos réalisés aux Émirats Arabes Unis et aussi tenter une qualification pour une finale. Même si elle sait que cela ne sera pas facile, Noemi Alphonse se dit tout de même déterminée à essayer d’y arriver, d’autant qu’elle estime que, dans la vie, rien n’est impossible. « Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont aidé. Je pense à mon entraîneur Jean-Marie Bhugeerathee, à la présidente de mon club Hewlett Nelson, mes parents, mon sponsor ABC Motors, I-Motion Gym, Audrey Grandcourt, Anya Benoît et Eric Milazar », a-t-elle indiqué.
Cinq records nationaux battus
Lors de cette compétition à Sharjah, Noemi Alphonse a décroché l’argent sur 100m en 17:65 derrière la Suissesse Manuela Schaer (17:05), une habituée des compétitions de très haut niveau et des Jeux paralympiques, entre autres. Hormis la médaille d’argent, Noemi Alphonse a battu le record national de Brandy Perrine (18:09) sur la distance. Au 200m, la Mauricienne a terminé à la troisième place (31:09) derrière les Suissesses Manuela Schaer (29:59) et Alexandra Helbling (30:65), autre athlète de niveau mondial. Là encore, elle s’est offert un autre record de Brandy Perrine (33:67). Noemi Alphonse a fini quatrième sur 400m (59:78) et 800m (2.03:05), courses remportées encore une fois par Manuela Schaer (55:54 sur 400m et 1.50:02 au 800m). Au 1500m, elle a fini sixième dans le temps de 3.59:14 alors que Manuela Schaer (3.23:80) a décroché la médaille d’or.
Ashley Telvave a, elle, terminé quatrième sur 400m (1.12:93) et décroché le bronze au 800m (3.02:35) sur une course à trois, avec pour médaillée d’or la Kenyane Nancy Koech (2.31:83). Selon son entraîneur, la course a été courue en compagnie d’une aveugle et d’une amputée au bras en raison d’un manque de participante dans les trois catégories respectives. « Ashley a réalisé une belle course sur ce 800m, où elle a réalisé les minima malgré le fait qu’elle souffrait d’une blessure au tibia », a-t-il fait ressortir. Les minima sur cette distance étaient de 3.20, alors que pour les épreuves disputées par Noemi Alphonse, les minima sont comme suit : 100m (18:90), 200m (34:00), 400m (1.05:00), 800m (2.10:00) et 1500m (4.00:00).
Soulignons que c’est grâce aux démarches entreprises par son club de Magic Parasports Club de Quatre-Bornes que Noemi Alphonse, licenciée au Physically Handicapped Persons Sports Federation, a pu participer à cette compétition, alors qu’Ashley Telvave a, elle, pu faire le déplacement grâce à sa fédération qu’est la Mentally Handicapped Persons Sports Federation (MHPSF). « Nous tenons à remercier ABC Motors, Nexteracom, Hugo Dalais de I-Motion Gym et les dames s’entraînant dans cette salle de gym qui ont tenu à apporter leur contribution à Noemi. Pour ce qui est d’Ashley, nous remercions la MHPSF et son président Jean-Marie Malépa, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Stephan Toussaint, et le Club Maurice. Un grand merci aussi à Audrey Grandcourt, Anya Benoît et Eric Milazar pour tout leur soutien », a souligné Jean-Marie Bhugeerathee.